SPIRITUALITÉ

Forum tchat ovnis extraterrestres Oummains Ummites

Modérateur: Admin

SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 08 Avr 2014, 14:46

septembre - octobre 2010

La méditation de pleine conscience

Être pleinement conscient de l'instant et de ses sensations, pensées et émotions : cette attitude prônée par les sagesses orientales suscite l'intérêt des neuroscientifiques et psychologues, car elle favorise un état mental qui prémunit contre le stress et la dépression.

S'arrêter et observer, les yeux fermés, ce qui se passe en soi (sa propre respiration, ses sensations corporelles, le flot incessant des pensées) et autour de soi (sons, odeurs…). Seulement observer, sans juger, sans attendre quoi que ce soit, sans rien empêcher d'arriver à son esprit, mais aussi sans s'accrocher à ce qui y passe. C'est tout. C'est simple. C'est la méditation de pleine conscience. Et c'est bien plus efficace que cela ne pourrait le paraître aux esprits pressés ou désireux de se « contrôler ».

Qu'est-ce que la pleine conscience ?

La pleine conscience est la qualité de conscience qui émerge lorsqu'on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. C'est l'attention portée à l'expérience vécue et éprouvée, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c'est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis).

La pleine conscience peut être décomposée en trois attitudes fondamentales. La première est une ouverture maximale du champ attentionnel, portant sur l'ensemble de l'expérience personnelle de l'instant, autrement dit, tout ce qui est présent à l'esprit, minute après minute : perceptions du rythme respiratoire, des sensations corporelles, de ce que l'on voit et entend, de l'état émotionnel, des pensées qui vont et viennent. La deuxième attitude fondamentale est un désengagement des tendances à juger, à contrôler ou à orienter cette expérience de l'instant présent ; enfin, la pleine conscience est une conscience « non élaborative », dans laquelle on ne cherche pas à analyser ou à mettre en mots, mais plutôt à observer et à éprouver.

L'état de pleine conscience représente une modalité de fonctionnement mental qui peut survenir spontanément chez tout être humain. Différents questionnaires validés permettent d'évaluer les aptitudes spontanées à la pleine conscience ; l'un des plus étudiés, le maas (pour Mindful Attention Awareness Scale ou échelle d'évaluation de la pleine conscience), a été récemment validé en français par le psychologue Joël Billieux et ses collègues de l'Université de Genève. Il propose des questions telles que : « Je casse ou renverse des choses parce que je suis inattentif(ve) ou parce que je pense à autre chose » ; « J'ai des difficultés à rester concentré(e) sur ce qui se passe dans le présent » ; « J'ai tendance à marcher rapidement pour me rendre là où je veux aller, sans prêter attention à ce qui se passe durant le trajet. » Ces questions explorent nos capacités de « présence » ou d'absence (par distraction, préoccupation, ou tension vers un objectif) à tout ce que nous faisons. Mais l'aptitude à la pleine conscience peut aussi se cultiver : de nombreux bénéfices semblent être associés à cet « entraînement de l'esprit » que l'on nomme méditation de pleine conscience.

La pleine conscience est l'objectif de nombreuses pratiques méditatives anciennes, mais également de démarches psychothérapeutiques récentes.

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a ... -25784.php
Fichiers joints
meditate.GIF
meditate.GIF (85.03 Kio) Vu 23845 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26

Re: SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 03 Aoû 2014, 17:04

3 août, 2014

Le cerveau est programmé positif car il n’entends pas la négation!

Avez vous remarqué que dans notre langage nous utilisons énormément de négations, par exemple, quand on aime quelque chose au lieu de dire c’est bien, beau ect… on dit c’est pas mal ( donc pas et mal ) 2 négations pour exprimer au départ un sentiment positif, vous me suivez?
« Ne cours pas » dit la mère à son enfant. En général, celui-ci aussitôt accélère… Dire « N’ayez pas peur » est en général le meilleur moyen d’effrayer. Pourquoi ? Car le cerveau naturellement n’entend pas la négation, il entends cours, peur, tomber etc…. C’est pourquoi si vous voulez être compris efficacement, employez la forme positive : »Marche lentement » ou « calme ».
Mieux encore, exprimez votre calme ou votre autorité par votre posture ou votre gestuelle qui sont beaucoup mieux comprises que le langage verbal par notre cerveau émotionnel.

Je choisis qu’aujourd’hui ce sera facile même si je doute! cette phrase peu aider dans les moments de craintes et de problèmes à régler rapidement, ça fonctionne très bien, essayez! cela évite de ruminer des pensées négatives et courcircuite l’énergie qui va se débloquer.
Plus surprenant, notre cerveau ne fait pas de différence entre la réalité et l’illusion. Si vous regardez une personne ou si vous imaginez sa présence, vous mettez en jeu les mêmes neurones et les mêmes zones cérébrales. Ce sont les dernières découvertes de Jeannerot en 2002.
A peine âgé de 15 minutes, un nouveau né commence à imiter sa mère. Nos propres illusions dépendent du milieu dans lequel nous avons été élevés. Un chat qui a été élevé dans un milieu sans verticales ne pourra plus jamais les percevoir lorsqu’il aura dépassé 12 mois.
Notre suprématie, c’est d’être humain, de savoir reconnaître notre environnement et gérer nos émotions, pas d’être intelligent. Sur ce plan, un ordinateur pourra toujours nous battre. La performance humaine et managériale repose donc sur la confiance en soi, l’expertise alliée à l’entraînement et à la stabilité émotionnelle.
Notre cortex automatise nos émotions et cet automatisme qui est une économie de temps, devient facteur d’inhibition avec l’âge. L’anxiété liée au souvenir du passé ou à la peur de l’avenir est en général facteur de blocages principaux qui conduisent à l’échec.
La solution est de se concentrer sur le présent. Ainsi les personnes âgées soignées à la Salpêtrière qui ont peur de tomber, tombent en général parce qu’elles sont focalisées sur l’avenir, à savoir le but à atteindre ou le passé, c’est-à-dire le souvenir d’une précédente chute, au lieu de regarder où elles posent leurs pieds… Un exemple à méditer pour la conduite de projet?
Nos quatre adversaires sont donc :
Le conditionnement, le poids des habitudes, s’écouter et s’observer permet d’en changer.

La pression des exigences quotidiennes et simultanées, des délais et des résultats.

Le regard de l’autre.

La fatigue, la mauvaise gestion de son énergie.

http://lapressegalactique.net/2014/08/0 ... -negation/
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26

Re: SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 15 Déc 2014, 13:27

déc 13, 2014

Une étude d’Harvard dévoile ce que la méditation fait littéralement au cerveau

De nombreuses études ont montré les nombreux avantages physiologiques de la méditation, et la dernière vient de l’Université Harvard.

Une étude de huit semaines menée par des chercheurs de Harvard au Massachusetts General Hospital (MGH) a déterminé que la méditation reconstruit littéralement la matière grise du cerveau en seulement huit semaines. C’est la première étude à documenter que la méditation produit des changements au fil du temps dans la matière grise du cerveau.

http://stopmensonges.com/une-etude-dhar ... u-cerveau/
Fichiers joints
wp_binaural-beats-meditation-300x277.jpg
wp_binaural-beats-meditation-300x277.jpg (34.06 Kio) Vu 23264 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26

Re: SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 18 Déc 2014, 23:55

05/02/2013

"La méditation de pleine conscience a changé ma manière de soigner"

(extraits)

C'est en France une grande première. Le 10 février prochain s'ouvre, à Strasbourg, un diplôme universitaire (DU) "Médecine, méditation et neurosciences". C'est la première fois que la méditation entre à l'université. Jean-Gerard Bloch, rhumatologue, instructeur MBSR, est à l'initiative de ce diplôme. Il s'attache à promouvoir une autre approche de la médecine du corps-esprit. Interview.

Après l'Angleterre, l'Allemagne et la Suisse, voici que la méditation devient sujet d'étude universitaire en France. Quel est l'objectif de ce diplôme ?

Les études ont montré qu'un programme de huit semaines induit déjà des modifications sur le fonctionnement de l'organisme, une augmentation des défenses immunitaires par exemple. Une diminution du stress. Et cela nous rend plus disponibles pour s'occuper des autres. Méditer tous les jours 30 à 40 mn, ce n'est pas cultiver son égo mais plutôt accorder son être comme un instrument, avant d'en jouer. Souvent, les personnes disent qu'elles sont venues apprendre une technique et qu'elles ont découvert un nouvel art de vivre. La méditation n'est pas faite pour remplacer les médicaments - et j'incite les gens à continuer leurs traitements éventuels - mais les méditants souvent rapportent qu'ils ont pu diminuer leurs somnifères ou leurs anxiolytiques, ils dorment mieux et supportent mieux leur traitement. Parce que la façon dont ils se relient à leur maladie est modifiée, la maladie elle-même peut s'en trouver parfois modifiée.

http://www.lavie.fr/religion/spirituali ... 011_22.php
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26

Re: SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 05 Oct 2016, 22:28

2 octobre 2016

Un scientifique russe découvre que l’aura a une incidence sur la santé des autres

...
Rolin McCratey, titulaire d’un doctorat, et directeur de recherche au HeartMath Institute aurait déclaré,

« Les informations émotionnelles sont réellement incluses et modulées dans ces champs. En apprenant à changer nos émotions, nous changeons les informations codées dans les champs magnétiques qui sont émises par le cœur, et qui peuvent avoir un impact sur ceux qui nous entourent. Nous sommes fondamentalement et profondément liés les uns aux autres et à la planète elle-même, et ce que nous faisons individuellement compte vraiment. »
...
Ce dispositif (GDV) prend une capture électronique instantanée du sujet en une milliseconde et affiche les résultats. Cette image est comparée à d’autres sujets en bonne santé. De cette comparaison, les spécialistes peuvent se faire une idée de l’endroit où étudier l’éventuelle maladie cachée.

L’idée est révolutionnaire. Certaines maladies mettent des années à se manifester, mais avec cette technologie, nous pourrions être en mesure de les repérer beaucoup plus rapidement. Le corps sait lorsqu’une maladie s’installe, et il émet des signaux d’alarme.


http://www.espritsciencemetaphysiques.c ... sante.html
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26

Re: SPIRITUALITÉ

Messagepar Marc » 23 Nov 2016, 15:46

3 décembre, 2013

Robert Lanza: la physique quantique prouve qu’il ya une vie après la mort

La plupart des scientifiques diraient probablement que le concept d’une vie après la mort est soit un non-sens, ou à tout le moins indémontrable, voici une traduction intégrale d’un article très intéressant parue dans le Daily Mail à ce sujet.
...

Croyez-vous qu'il y a une vie après la mort ?

1776 votes : Oui 82%

245 : Non 11%

151 : Je ne sais pas 7%

Merci d'avoir voté ! ( 23/11/2016 )


http://www.tvqc.com/2013/12/la-physique ... s-la-mort/
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5035
Inscription: 11 Déc 2008, 19:26


Retourner vers Alliance Galactique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités