NOS LECTURES PREFEREES

Forum tchat ovnis extraterrestres Oummains Ummites

Modérateur: Admin

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 22 Sep 2014, 18:03

Les royaumes des anges terrestres

Complément d'information à l'intention des êtres incarnés : anges, élémentals, magiciens et autres artisans de lumière – 20 décembre 2009 Doreen Virtue


CHAPITRE I………. Etes-vous un ange terrestre?
Si vous vous sentez différent des autres, un peu comme si on vous avait parachuté sur terre et que vous vous demandez à quel moment on viendra vous chercher, vous êtes peut-être un ange terrestre. Si vous êtes aux prises avec des problèmes relationnels, de dépendance, de poids et d’autres difficultés du genre et, par ailleurs, que vous vous passionnez et êtes doué pour tout ce qui a trait à la guérison, à l’enseignement et aux relations d’aide, vous êtes peut-être un ange terrestre. Si vous êtes extrêmement sensible et que vous abhorrez la violence sous toutes ses formes, il se pourrait bien que vous soyez un ange terrestre! Un ange terrestre possède une âme d’origine extraterrestre.

Les caractéristiques des anges terrestres
Certaines caractéristiques se retrouvent chez tous les anges terrestres, alors que d’autres sont particulières à l’un ou l’autre des cinq royaumes. On trouvera, aux chapitres suivants, les différences et les similarités entre les anges des différents royaume. En voici un aperçu:

- Se sentir différent, séparé des autres; leur être étranger. À peu près tous les anges terrestres que j’ai rencontrés ou interrogés m’ont dit se sentir »différents des autres ». Tous, sauf les sages, se sentent ainsi leur vie durant.

Voici le témoignage de Kelly à ce sujet:

»Je n’ai jamais eu de sentiment d’appartenance. Je me suis toujours sentie comme un paria. À l’école primaire, les autres enfants me disaient toujours que j’étais bizarre. Je le prenais très mal car j’avais l’impression que personne ne m’aimait. Je passais de longues heures à pleurer sur mon sort. Je ne comprenais pas pourquoi ils me trouvaient différente d’eux. J’étais déterminée à m’intégrer et à me faire aimer, mais la seule façon que je connaissais pour y parvenir était de faire le bien autour de moi.

Ce n’est que plus tard que j’ai compris que plusieurs personnes à l’époque avaient abusé de ma bonté. Maintenant que je sais que je suis un ange incarné, je vois les choses d’un autre œil. Je m’autorise à être différente et je m’accepte telle que je suis. Je suis ainsi que l’on m’a faite. Tout est en ordre. J’ai cessé de toujours faire ne sorte qu’on m’aime »

Nombreux sont les anges terrestres qui ont été taquinés ou insultés parce que leur apparence, leurs intérêts ou leur comportement étaient différents de ceux des autres. Terry par exemple, raconte comment ses sœurs et frères disaient d’elle qu’elle »avait été parachutée sur terre par un ovni ». Aujourd’hui, elle se rend compte à quel point leurs railleries se rapprochent de la vérité et leurs propos ne la blessent plus.

- Une immense sensibilité aux autres, aux produits chimiques et à la violence sous toutes ses formes.
Les anges terrestres sont mal à l’aise parmi les foules. Ils se sentent bombardés par les émotions et les sensations physiques qui émanent de ceux qui les entourent. La plupart ont appris à éviter les pire contaminants chimiques présents dans la nourriture, les produits d’entretien ménager et les articles de toilette. Le dégoût ou les réactions allergiques les en tiennent éloignés. Toute forme de violence leur répugne, y compris les disputes, les bulletins d’information négatifs véhiculés par les médias et les films violents. On les »accuse » souvent d’être »trop sensibles ». Et pourtant, leur grande sensibilité est un cadeau sacré qui leur permet de savoir intuitivement ou prodiguer leurs bienfaits. Même en déployant tous les efforts du monde, jamais ils ne réussiraient à désactiver leur sensibilité!Shelley, un ange terrestre, a dit ceci:

»J’ai toujours détesté me retrouver dans une foule ou entourée de bruit et de chaos. Mon degré d’empathie semble me nuire plus souvent qu’il ne m’aide. Je me sens éparpillé et désorientée à la moindre hausse du niveau d’énergie qui m,entoure. J’ai du mal à vivre avec les autres; il m’est beaucoup plus facile de vivre seule. »

-La certitude d’être chargé d’une mission importante.

Même s’ils ne connaissent pas exactement ce en quoi leur mission consiste, les anges terrestre savent que cela concerne l’enseignement et la guérison. Satv en dit ceci: »J’ai toujours su que ma mission dans la vie consistait à enseigner, guérir et servir les autres, et j’essaie d’apporter ma contribution dans ce monde agité. Je ne suis pas certaine de savoir exactement ce pour quoi je suis ici, mas je suis disposée à faire ma part. »

- Un passé douloureux sur le plan affectif.

Les anges terrestres sont souvent élevés par des parents coupés de leurs émotions ou qui les maltraitent. Adulte, il se peut qu’ils attirent à eux des amis et des conjoints qui finissent par les maltraiter. Les anges terrestres ont souvent des partenaires infidèles, qui leur infligent des mauvais traitements physiques ou verbaux ou qui n’arrivent pas à s’engager. Certains anges terrestres sont »dépêchés » dans des familles disfonctionnelles pour catalyer la guérison. Ces jeunes anges ont alors l’impression d’avoir été adptés, car ils n’ont rien en commun avec leurs parents ni avec leurs frère et sœurs, lesquels constituent leur famille physique mais pas spirituelle. D’autres choisissent de naître dans une famille qui les met à dure épreuve pour ainsi progresser à pas de géant durant cette vie sur terre. Il semble que seule une prise de conscience et une détermination farouche à guérir de ce cycle infernal soit garantes de saines relations affectives dans l’avenir.

- Une apparence plus jeune que leur âge chronologique.

Peut-être est-ce parce qu’ils mangent plus sainement, font de l’exercice et prennent mieux soin d’eux-mêmes en général (ou peut-être est ce à cause de leur regard spirituel posé sur le monde), mais les anges terrestres paraissent souvent plus jeunes qu’ils ne le sont en réalité, La plupart signalent que les gens sont souvent étonnés et même incrédules en apprenant leur âge réel.

- Des problèmes de dépendance.

Les anges terrestres ont parfois recours à des substances ou à des influences extérieures comme la drogue, l’alcool, la cigarette, les relations affectives ou tout cela à la fois pour engourdir la douleur occasionnée par le fait de se sentir différents et intimidés par leur mission de vie. (la cigarette pour moi, semblait me »grunder » comme on dit)- Un tintement dans l’oreille. La plupart des anges terrestres (mais pas tous) entendent un tintement aigu dans une oreille. Ce bruit peut être provoqué par le stress ou se manifester sans raison apparente. De nombreux anges terrestres en sont incommodés mais, en réalité, ce tintement contient de l’information codée provenant du royaume des anges terrestres pour les aider à s’élever au-dessus des problèmes rencontrés ici-bas. Les anges terrestres peuvent mentalement demander au ciel de réduite le volume ou d’abaisser la fréquence de ce tintement afin d’apaiser la douleur dans l’oreille.

Ce livre vous concerne, vous! J’espère être exaucée quand je prie pour qu’il vous aide à guérir des blessures que vous avez pu subir en raison de votre différence, de votre extrême sensibilité, de votre immense créativité ou simplement parce que vous vivez en marge des normes, des attentes et des structures.
Fichiers joints
index.jpg
index.jpg (17.27 Kio) Vu 24675 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 01 Nov 2014, 15:08

Les Reptiliens par David Icke. La connexion reptilienne et le Nouvel Ordre Mondial !

http://www.lepouvoirmondial.com/media/0 ... 277560.pdf
Fichiers joints
3837777913.jpg
3837777913.jpg (70.61 Kio) Vu 24629 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar AJA » 01 Nov 2014, 15:24

Bonjour Noble frere aimé
David hic
Pour ma part je ne partage pas cette vision ,nos énergies confinées sont surtout caution de notre soumission !
Il faut savoir que dans les cultures concernées par ses INTERPRÉTATIONS le symbolisme comme dans d'autres était très important.
Quelles sont les caractéristiques des reptiles ?
Ils muent.
Ils hypnotisent leur proies.
Ils sont sournois.
Rampants.
Se faufilent partout .
Leurs attaques sont redoutables .
Ils empoisonnent leurs proies .
Bizarrement moi cela me fait penser a nos illuminatis bien actuels !
Si comme je le pense l'histoire est un éternel recommencement ,voir l'histoire des Hopis ,le déluge,l’Atlantide,les traces de radioactivité en inde datant de quelques milliers d'années ECT ECT
Personnellement si je vivais la dérive d'une civilisation et voulais décrire les coupables a travers le temps ,j'utiliserais bien ce symbolisme ainsi que celui de géants .
Ce qui me conforte encore plus dans mes convictions ,c'est qu'une série TV pour ne pas la citée V,lorsque l'on sait que les médiats sont aux mains des acteurs occultes ,nous fait craindre l'aspect humanoïde cachant en fait des reptiles ,et beaucoup de films tentent de nous familiariser avec l'aspect embryonnaire des GRIS ,si notre salut dépend de nos relations avec d'autres peuples humanoïdes,alors c'est encore une manière de nous enfermer dans la crainte le doute donc la soumission !
;) Fraternellement

______________________________________________________________________________
Des esprits immondes et pervertis, qui accusent le peuples des dégâts que leur familles et amis ont occasionnés, sur le vivant et notre terre mère pour créer leur suprématie !
Ce qu'ils appellent vie éternelle !
Leur vision des choses est comme eux totalement dégénéré ,remplacer le vivant, l'existentiel, par la technologie et autres substances dans l'espoir d'une vie longue !
En jouant avec le feu on risque bien d'en payer la note !

C'est sans doute sous estimer la VIE ,que de penser qu'une vie plus longue n'est pas accessible de façon existentielle naturelle .
C Q F D

__________________________________________
Compte rendu rencontre annuelle. Classé Top Secret. À usage exclusif des membres
Bilderberg
Discours de clôture du président de séance

« Au-delà du capitalisme. Franchir la nouvelle frontière »

« Si nous poursuivons le maintien du contrôle des masses par le travail salarié classique dans le cadre d’un système bâti sur la production de masse et la consommation de masse avec la solvabilisation des consommateurs par la répartition d’une partie de la richesse créée via le travail, nous avons tous désormais acquis la certitude que la survie à long terme de l’espèce humaine, la sauvegarde et la pérennité d’une biosphère viable et en harmonie avec les activités humaines nécessitaient une réorganisation totale de nos modes de pensée, d’organisation et de production.

Comme nous le savons tous, en réalité l’objectif que nous poursuivons n’est ni l’accumulation totalement vaine de nouvelles richesses ni même le sauvetage d’un système économique, fut-il utilisé depuis plus de 3 siècles et devenu incompatible avec notre vision du futur.

L’objectif que nous poursuivons est évidemment celui de la vie éternelle ou en tout cas le passage à l’homme vivant deux siècles et nous rejoignons ici les idées ambitieuses de transhumanisme que nous souhaitons développer, installer afin de favoriser l’émergence d’un nouvel être humain. D’un surhomme. De même que nos technologies nous permettent désormais de posséder des outils dits de « réalité augmentée », nos recherches ont parfaitement abouti en ce qui concerne « l’homme augmenté ». Nos technologies sont parfaitement au point. Nous sommes prêts pour vivre deux siècles. Nos nano-technologies nous permettent de réparer les corps de l’intérieur, le décodage du génome humain nous a permis de comprendre le fonctionnement du vieillissement cellulaire que nous sommes en mesure non pas de stopper totalement mais de ralentir considérablement. Notre maîtrise des cellules souches nous permet de refabriquer à la demande n’importe quel tissu cellulaire ou encore évidemment n’importe quel organe qui deviendrait défaillant.

Enfin, notre maîtrise du génome humain nous permet aussi bien de sélectionner les patrimoines génétiques les plus adaptés et les plus efficaces, sans oublier le fait qu’en en modifiant certains nous pouvons enfin augmenter aussi bien nos capacités physiques que mentales.

Nos illustres prédécesseurs des années 30 pensaient naïvement que nous pouvions transposer, pour l’amélioration de l’espèce humaine, les méthodes utilisées pour l’optimisation des races canines par des croisements savamment organisés. Pourtant, ces échecs du « nazisme » nous ont permis d’explorer de nouvelles voies et d’atteindre le succès que nous célébrons aujourd’hui. Nous avons enfin percé les secrets de la vie éternelle, ultime conquête de l’homme devenu enfin son propre dieu et son propre maître. Nous sommes, nous tous ici réunis, les Alpha et les Oméga de ce nouveau monde qui s’ouvre à nous et qu’il nous convient donc de façonner.

Évidemment, comme vous le savez, cela pose des problèmes de mise en œuvre absolument colossaux et c’était tout l’enjeu des travaux des différentes commissions auxquelles vous avez participé tout au long de ces jours intenses de séminaire.

Nous avons tous une conscience aiguë du fait que la planète et notre environnement ne peuvent évidemment pas supporter la vie éternelle de dizaines de milliards d’êtres humains qui consommeraient de la même façon qu’aujourd’hui. Nous savons tous qu’une croissance infinie y compris démographique dans un monde fini est une aberration intellectuelle. Nous avons tous compris que diviser le monde en deux castes, celle des mortels et des immortels, serait tout simplement impossible puisque dans un cas nous proposons de vivre et aux autres de mourir, mettant ainsi les masses laborieuses et populaires dans une situation où elles n’auraient plus rien à perdre, hors je vous rappelle que l’outil principal du contrôle des peuples passe par le fait d’octroyer des avantages calculés permettant de donner l’illusion d’une perte en cas de rébellion.
L’ensemble de ces données rendent le déploiement des technologies d’immortalité et d’amélioration de l’homme tout simplement impossible pour le moment.

Les groupes de travail ont donc soumis un certain nombre de propositions qui ont été discutées par le grand comité. Je vais donc vous livrer ici les mesures les plus importantes qui ont été votées à l’unanimité conformément aux usages de notre charte par nos Grands Maîtres. Il vous reviendra d’appliquer et de mettre en œuvre chacun, dans vos pays respectifs et zone géographique d’influence, les décisions suivantes.

L’objectif initial est donc la dépopulation massive en protégeant au mieux l’environnement, ce qui revient à exclure du champs de nos possibles tout usage des armes nucléaires qui reviendrait à infliger certains dommages irréparables à notre si petite planète. Les moyens dont nous disposons sont peu nombreux mais leur efficacité cumulée est certaine puisque en rentrant en résonance nous obtiendrons ce que les militaires appellent un « effet multiplicateur de force ». Il s’agit du triptyque effondrement économique, guerre civile et épidémies massives. L’utilisation de ces trois outils devrait nous permettre à terme de réduire la population mondiale de 7 à 10 milliards d’habitants. Nous pensons qu’atteindre notre objectif de 500 millions d’êtres humains en vie est illusoire et que malgré tous nos efforts de réduction, des poches de survivants subsisteront un peu partout à travers la planète. Néanmoins, ces poches ne devraient pas nous poser de problèmes majeurs, en tout cas dans un premier temps puisque leur désorganisation, leur isolement et leur incapacité à maîtriser l’ensemble des techniques ne serait-ce qu’actuelles en raison de leur faible nombre devraient limiter considérablement leur pouvoir de nuisance. Nous pensons qu’en quelques années beaucoup disparaîtront et que le peu qui subsisteront retourneront plus ou moins rapidement à l’état sauvage en quelques générations. Tout regroupement qui nous menacerait serait, dans tous les cas, traité de façon rapide.

Notre principal ennemi historique à la mise en œuvre de notre plan était évidemment les États nationaux. La mondialisation, la globalisation, les instances européennes, l’immigration massive ont été autant d’outils que nous avons utilisés avec un immense succès depuis 30 ans et désormais les identités nationales ou les sentiments d’appartenance ont été considérablement réduits, de même que les sentiments patriotiques. L’argent et la possession sont devenus les valeurs cardinales du plus grand nombre. La politisation des masses s’est considérablement réduite, les nations, comme nous le souhaitions, sont devenues fragiles et peuvent désormais être déstabilisées de l’intérieur.

Nous devons donc poursuivre avec constance la politique immigrationniste permettant de faire venir des masses considérables de pauvres du Sud dans des pays du Nord appauvris. Nous devons avec constance faire monter l’islam le plus radical afin d’attiser au maximum les haines et la désunion des peuples. Lorsque nous provoquerons l’effondrement économique, alors le communautarisme le plus absurde que nous avons développé dans chaque pays conduira la plus grande partie de ces pays vers des guerres civiles de grande ampleur où chaque communauté se chargera pour notre compte de tuer le plus grand nombre des membres de la communauté adverse. Noirs contre blancs aux USA, musulmans contre chrétiens en Europe, ces guerres civiles auront l’immense avantage de détruire les hommes sans que des affrontements entre pays dégénèrent en guerre nucléaire mondiale. Enfin, lorsque les guerres dévasteront les pays, nous en profiterons pour amplifier la diffusion de virus comme notre projet de e-bola 2.0 modifié génétiquement que nous testons actuellement avec efficacité puisque nous obtenons de précieuses données épidémiologiques, sociologiques (comportement des individus face à la maladie) mais nous visualisons également notre capacité à saturer des systèmes de soins qui seront, dans tous les cas, déjà considérablement dégradés par les guerres civiles que nous aurons créées sur l’exemple de la guerre entre les deux Ukraines.

L’ensemble de ces éléments, l’impréparation des peuples, leur dépendance vis-à-vis de tous les systèmes supports les rendront particulièrement vulnérables à nos différentes actions. L’effondrement économique devrait rapidement se propager à l’ensemble de la planète. La Chine s’effondrera sous le poids des troubles sociaux et la Russie, qui nous pose encore des problèmes à l’heure actuelle, devrait voir son problème réglé en 2015 comme nous l’espérons, mais disons que pour le moment c’est l’axe Russo-chinois qui oppose la plus grande résistance à notre vision de futur. Nous n’excluons pas, si nous n’arrivions pas à convaincre, à utiliser l’arme de l’assassinat ciblé à l’égard de personnalités refusant notre programme de dépopulation et l’adhésion à notre idéologie de la vie éternelle. »

Évidemment, pour tous ceux qui ne l’auraient pas compris, ce que vous venez de lire n’a aucun rapport avec la réalité et toute ressemblance avec un ou plusieurs personnages existants serait purement fortuite (ou pas…). Il s’agit bien sûr de science-fiction (ou pas tout à fait…). C’était juste une petite histoire, sortie de mon esprit fertile (ou d’ailleurs…), que je souhaitais vous raconter. Vous pouvez évidemment vous rendormir tranquillement.
Disons qu’il s’agit juste du point de départ de ce que pourrait être un roman (ou pas…) mais il n’en demeure pas moins que, comme toute histoire, cela pose de véritables questions.

La vie éternelle, qui est au cœur de la stratégie d’une société comme Google (dont les liens avec les instances les plus secrètes des USA comme la NSA ou la CIA ne sont plus à démontrer), pose la question de la possibilité de l’accessibilité de tous à la vie éternelle. Peut-on être 10, 20 ou 30 milliards d’humains à peupler la planète et à consommer ? La réponse est bien évidemment négative, alors dans un tel cas forcément hypothétique, que ferions-nous des hommes et des femmes en trop ? Lire ici un excellent article du JDD sur le dernier livre de Laurent Alexandre « la mort de la mort » détaillant la stratégie de Google.

Le transhumanisme n’est pas une vue de l’esprit, c’est même une idéologie fondamentalement profondément répugnante qui a toujours existé même si elle portait d’autres noms en d’autres temps. Le transhumanisme se développe même de façon relativement transparente à visage presque découvert et finalement, personne n’y trouve tellement rien à y redire, mais que restera-t-il de l’homme lorsque l’homme sera scientifiquement amélioré pour devenir un surhomme, et cela ne vous rappelle-t-il toujours rien ?

Autre question, on commence enfin à parler quelque peu du ravage que va provoquer l’arrivée de la robotique, et France 2 a même consacré un reportage à ce sujet au JT de 20 heures d’hier sur cette étude qui annonce la disparition de 3 millions de postes en France d’ici 2025 – mais je peux vous assurer que ce sera beaucoup plus et beaucoup plus vite – et qui nous donne vite une raison d’espérer en allant nous montrer une entreprise de aéronautique qui a même embauché en même temps qu’elle installait… un robot !

Tout cela nous amène à deux questions de fond. La première c’est que factuellement, en supprimant tous les postes et le maximum de travail pour optimiser les gains, les entreprises finalement se tirent toutes une balle dans le pied à terme puisque évidemment, il n’y aura plus de consommateur solvable et donc de profit alors pourquoi poursuivre cette politique, d’où l’idée qu’en réalité le système ne cherche pas à se sauver mais à se « dépasser » et, désormais, la frontière de partage entre les riches et les pauvres n’est plus tant l’argent que l’accès à la vie éternelle.

Autre grande question, corollaire des premiers éléments, vous ne pouvez pas ne pas voir que l’homme voit son « utilité marginale » s’effondrer. Mao disait qu’un homme c’était une bouche à nourrir mais deux bras (pour travailler). Calcul économique simple mais fondé. L’homme avec ses deux bras c’est une « force de travail ». D’ailleurs, toute notre économie est basée sur ce type de postulat. Pourtant l’on voit bien que l’homme devient inutile et le deviendra d’autant plus que les nouvelles machines qui arrivent permettront de tout faire ou presque sans intervention humaine. Les humanoïdes pourront nous remplacer pour 95 % des tâches, alors que restera-t-il à l’homme ?

Si j’aimerais croire à la capacité de l’humanité de partager et de dépasser tous ses défauts, soyons raisonnables, l’histoire humaine prouve qu’il y a assez peu de chance que nous vivions dans un monde de Bisounours où tout le monde serait gentil et où personne ne manquerait de rien… Alors que faire de tous ces bras en trop devenus parfaitement inutiles, je dirais même obsolètes. Comment régler le problème pourrions-nous dire pudiquement.

Si nous poussons au bout les raisonnements « environnementalistes » et « transhumanistes », il apparaît logiquement que seule une politique drastique de dépopulation viendrait à bout des problèmes auxquels nous sommes confrontés et ces raisonnements, aussi odieux soient-ils, sont intellectuellement imparables. Nous sommes devenus trop nombreux, la planète ne peut pas supporter le nombre d’humains actuel dans le système économique actuel, notre empreinte écologique est insupportable et nous n’avons plus du tout besoin de main-d’œuvre. Enfin, nous pourrions presque vivre éternellement, or la quête de l’éternité est évidemment une tentation humaine depuis la nuit des temps.

Alors bien entendu, tout cela est de la fiction pure… et pourtant… Si Mao disait qu’une bouche à nourrir c’était deux bras utiles, aujourd’hui il dirait qu’une bouche… c’est toujours une bouche de trop, surtout quand il y en a 7 milliards et que leurs bras, bientôt, ne serviront plus à rien. Et Mao, ce grand humaniste, qu’aurait-il fait dans un tel contexte ?

http://www.lecontrarien.com/scoop-exclu ... rm=0_b6dd3
la création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute vie ?
Avatar de l’utilisateur
AJA
 
Messages: 1546
Inscription: 23 Aoû 2010, 13:15

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar AJA » 16 Nov 2014, 18:10

Documents Majestic-12

Quand il est question de "documents Majestic" il s'agit en fait de centaines de pages présumées officielles, qui tendraient à prouver l'existence d'un groupe Top Secret de scientifiques et de militaires - le Majestic 12 - établi en 1947 par le Président Harry Truman. Leur mission aurait consisté à enquêter sur les crashs de vaisseaux extraterrestres et leurs occupants.

Steve Hammons a choisi cette fois le site web UfoDigest pour publier le 9 mai 2009 une mise au point sur le fameux document SOM1-01 :

"Un manuel d'opérations spéciales de 32 pages, censé dater de 1954 circule depuis des années dans la communauté ufologique. Il s'agit d'instructions pratiques pour gérer les situations impliquant les Ovnis et les extraterrestres.

La couverture porte la date d'Avril 1954, et mentionne qu'il a été publié par le "Groupe Majestic-12".

Robert Wood, Ph.D., et son fils Ryan ont consacré plusieurs années à examiner et évaluer l'authenticité de plusieurs documents prétendument officiels en rapport avec les Ovnis.

Ils étaient invités le 16 avril chez George Noory sur Coast to Coast AM, et ont affirmé de nouveau que leurs recherches les ont amenés à valider ce manuel comme authentique."
SOM1-01

Quelques chercheurs, comme Robert Hastings, ont pensé démontrer que ce manuel serait une fraude ou un canular. D'autres, tel Stanton Friedman, ont procédé à de longues recherches et soutiennent l'équipe des Woods. Si le manuel est un faux, il ne pourrait être considéré par les autorités comme un document classifié (et elles n'auraient aucune raison de poursuivre ceux qui en possèdent une copie).

Sommaire
La table des matières liste six chapitres et plusieurs sous-sections. L'information complémentaire donnée à la fin ne manque pas non plus d'intérêt. Le découpage est le suivant :
Chapitre 1 - Opération Majestic-12, Section I : Buts et objectifs du programme
Chapitre 2 - Introduction, Section I : Généralités, Section II : Définition et données
Chapitre 3 - Opérations de Récupération, Section I : Sécurité, Section II : Récupération de la Technologie
Chapitre 4 - Réception et Manutention, Section I : Manutention après réception du matériel
Chapitre 5 - Les Entités Biologiques Extraterrestres, Section I : Organismes vivants, Section II : Organismes inertes
Chapitre 6 - Guide d'Identification des Ovnis, Section I : guide UFOB, Section II : Critères d'Identification, Section III : Origines possibles

L'exemplaire du manuel obtenu par le Dr Robert Wood et son fils Ryan est constitué de pages photocopiées. Certaines parties du texte sont peu lisibles.

Cependant, on y trouve des informations intéressantes :

"Objet : Ce manuel a été spécialement préparé pour des unités du Majestic-12. Il couvre tous les aspects du Majestic-12, de sorte que les personnels accrédités puissent mieux percevoir les objectifs du Groupe, qu'ils soient en meilleure capacité de traiter ce qui concerne les Ovnis, la Technologie Extraterrestre, ainsi que les Entités, afin d'accroître l'efficacité des futures opérations."

"Généralités : Le MJ-12 prend très au sérieux tout ce qui relève des Ovnis, de la Technologie Extraterrestre et des Entités Biologiques Extraterrestres. Il considère l'ensemble de ce sujet comme une affaire de sécurité nationale qui est de la plus haute importance."
"Histoire du Groupe : l'Opération Majestic-12 a été mise en place suite à un ordre présidentiel secret daté du 24 Septembre 1947, sur recommendation du Secrétaire à la Défense James V. Forrestal et du Dr. Vannevar Bush, Président du Joint Research & Development Board"

Le prétendu manuel décrit en détails les objectifs du Groupe Majestic-12. Il traite aussi de la récupération des "EBEs" et de leur technologie, la formation d'équipes spéciales constituées dans ces buts, la désignation de zones sécurisées et les opérations de soutien nécessaires à ces activités.

Ce manuel fournit aussi un aperçu sur la "situation actuelle", du moins ce qu'on savait à l'époque des visiteurs extraterrestres.

Il est précisé également que le phénomène pourrait représenter d'éventuelles menaces pour les Etats-Unis.
James Forrestal

Information détaillée
Une partie du manuel est consacrée à la "Description du Vaisseau". On y trouve quatre types d'engins : "Forme Elliptique ou discoïdale", "forme allongée ou en cigare", "ovoïde ou circulaire" et "forme d'aile ou triangulaire". Le manuel détaille chacun des types d'Ovnis, d'après les données radar et les observations.

Au chapitre "Description des Entités Biologiques Extraterrestres (EBEs)", le document précise "EBE de Type I" et "EBE de Type II", et présente une description physique de ces êtresDans un chapitre intitulé "Description de la Technologie Extraterrestre", le manuel passe en revue les analyses de matériels récupérés lors de crashs d'Ovnis.

Le document couvre également les questions de sécurité lors de la récupération des EBEs et de la technologie suite à des crashs dans d'autres circonstances. Parmi les sous-chapitres on trouve : "Contrôle de la Presse", "Sécurisation de la Zone", "Récupération et Transport", "Nettoyage de la Zone" et "Conditions particulières et inhabituelles".

Le manuel liste aussi des instructions spécifiques sur l'emballage des matériels récupérés et les règles à suivre pour les transférer à d'autres équipes.

S'agissant des "Entités Biologiques Extraterrestres", plusieurs sous-chapitres présentent des conseils selon les circonstances du contact ou des rencontres, comme par exemple : "Rencontres voulues par les EBEs" ou "Rencontres après qu'un Ovni ait été abattu".

Le manuel explique également comment procéder à la "Rétention et au Confinement" d'EBEs vivants mais aussi à la "Récupération et Préservation" d'entités décédées.

Le manuel et d'autres documents au format Pdf se trouvent sur le site web Majestic Documents mais également ICI" - Source
http://ovnis-usa.com/documents-majestic-12/
la création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute vie ?
Avatar de l’utilisateur
AJA
 
Messages: 1546
Inscription: 23 Aoû 2010, 13:15

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar AJA » 16 Nov 2014, 18:36

Confessions d’un agent secret du Vatican

L’homme est jésuite, il se présente à Barbato comme étant un familier du Vatican travaillant pour le Saint Siège. D'abord sceptique et méfiant à l'égard de ce contact soit disant « initié », Barbato analyse et vérifie ses références (en se gardant, comme le veut son éthique de journaliste, d'indiquer sa source) : il s'agit bien d'un prêtre jésuite, oeuvrant à la Cité du Vatican. Après quelques échanges par mails, le journaliste italien demande que leur dialogue se poursuive de vive voix. Malgré le danger, vraisemblablement conscient que cette rencontre est préférable vu l'énormité des révélations qu'il s'apprête à faire, l'homme du Vatican accepte. Deux rencontres ont donc lieu à Rome, en 2001 (voir interview page 58). Barbato apprend que des dissensions règnent au sein du SIV, un groupe minoritaire désapprouvant la politique conduite à propos de la planète X. À partir de là, il est clair
pour Barbato que la démarche du jésuite ne procède pas d'une simple trahison; mais d'une révélation dont l'enjeu est de taille : la survie de notre civilisation.

La « vidéo jésuite »
Avant même leur rencontre à Rome, le contact du Vatican avait fait parvenir à Barbato, en guise de preuve, une bande vidéo - que je nomme la « vidéo jésuite » - destinée à alerter le public. D'une durée d'environ deux minutes, elle évoque l'observation d'un planétoïde couvert d'une atmosphère épaisse (la présumée planète X) se dirigeant vers le système solaire, bien qu'encore en dehors de l'orbite de Neptune. La bande, que j'ai eu plusieurs fois l'occasion de visionner, est assortie de diverses classifications, dont la « Secretum Oméga », le plus haut niveau de secret du SIV, comparable au « Top Secret Cosmique » (CTS) de l'Otan. Il paraîtrait que l'image a été prise par une caméra embarquée dans une sonde spatiale secrète appelée Siloe. Le contact de Barbato lui explique que la sonde, commandée secrètement chez Lockheed Martin, est équipée d'une caméra infrarouge sophistiquée ainsi que d'un système de propulsion à impulsion électromagnétique. L'engin a été assemblé à l'aire 51, dans le Nevada, et placé en orbite par un appareil secret hypersonique de type Aurora, dans les années 903. Selon le jésuite, la sonde Siloe a envoyé des images du planétoïde en octobre 1995 vers un radiotélescope secret, entièrement géré par des jésuites appartenant au SIV, et dissimulé dans une raffinerie de pétrole désaffectée en Alaska. Il précise que le radiotélescope a été construit en 1990 dans le but d'observer les corps célestes inhabituels s'approchant du système solaire. Quant au planétoïde visible sur la vidéo, le jésuite indique qu'il s'agit de la planète X (la Nibiru des Sumériens ; voir NEXUS n" 50, p. 10).

Une très grosse planète
Cette planète massive encore ignorée de l'astronomie moderne produit des perturbations analogues à celles que décelèrent Lowell, dans les mouvements d'Uranus, et Pickering, dans ceux de Neptune. En 1978, James Christie, astronome à l'observatoire de la Marine américaine, découvre Charon, le satellite de Pluton et calcule la masse du couple Pluton- Charon. Au passage, les calculs indiquent la présence probable d'une très grosse planète encore invisible*...

De son côté, Barbato attendra le 30 avril 2005 pour se décider à révéler cette incroyable nouvelle et à montrer la vidéo au public. La projection a lieu au Palazzo délia Provincia, à Pescara, sur la côte adriatique italienne, au cours d'une conférence organisée par la Ufobserver Cultural Association et intitulée : « Ovnis ? La vérité est top secrète : de l'Aire 51 à la Planète X ».
Toutes ces années, Barbato s'est efforcé de rassembler des indices confirmant l'existence de la planète X/Nibiru et du SIV. Concernant ce dernier, il a trouvé des indications historiques explicites importantes dans le livre de Mark Aarons et John Loftus Ratlines (chapitre i). J'ai moi-même trouvé une référence indirecte dans un livre du lieutenant-colonel italien Umberto Rapetto et du journaliste Roberto di Nunzio {L'atlante délie spie, BUR, Milan, 2002). Dans le chapitre V {Lo spionaggio in porpora : il Vaticano), p.89, §2.3 (Le nunziature) il est question d'un certain Robert A. Graham, un jésuite qui fit jadis allusion à l'existence d'un Service Secret du Vatican. S'agit-il de désinformation ou bien de la divulgation progressive d'une information secrète ?

Étranges anomalies dans le système solaire
Parmi tout ce que le jésuite du SIV a raconté à Barbato, deux choses sont, de mon point de vue, inquiétantes : la planète X aurait commencé à faire sentir ses effets sur le système solaire au plus tard au début de 2004 (voir mon interview de Barbato dans UFO Notiziario n°62, avril-mai 2006, p. 40), ce qu'un certain nombre d'indices tend à prouver. D'autre part, le soleil et certaines planètes et satellites du système solaire ont également manifesté des signes anormaux.
Prenons d'abord le Soleil. Avec de la patience, vous pourrez consulter les données enregistrées par le radiohéliographe de Nobeyama (NoRH), un radiotélescope japonais qui fonctionne en tant qu'interféromètre spécialisé pour l'observation solaire (voir la newsletter cosmologique mensuelle Shooting Star du 21 mars 2003, http://www.detailshere.com/solar activity.htm).
Dans l'article intitulé « The truth about global warming : it's the Sun that's to blâme » [La vérité sur le réchauffement global : c'est le Soleil qui en est la cause], de Michael Leidig et Roya Nikkhah, publié dans le Telegraph de Londres le 18 juillet 2004 (http://www.telegraph.co.uk), on peut lire ceci : « Le réchauffement global est enfin expliqué : selon des recherches récentes, la Terre se réchauffe parce que le Soleil brille plus fort qu'il ne l'a jamais fait depuis le dernier millénaire. Une étude menée par des scientifiques suisses et allemands indique que le rayonnement croissant du Soleil est la cause des changements climatiques récents... Le Dr Solanki a déclaré que ce sont à la fois l'accroissement du rayonnement solaire et le niveau des gaz à effets de serre, tels que le dioxyde de carbone, qui contribuent à la modification de la température terrestre, mais qu'il est impossible de dire lequel des deux est prédominant ».
Parmi les planètes et satellites du système solaire présentant des activités atypiques, citons :
Pluton : Selon les astronomes, « bien que son orbite très excentrique l'éloigné en ce moment du Soleil, Pluton connaît un réchauffement de sa mince atmosphère » (voir « SUV sur Jupiter ?- réchauffement du système solaire : les hommes seraient-ils responsables de changements climatiques aux confins du système solaire, ou serait-ce le Soleil ? », sur http://www.redicecreations.com/specialr ... rming.html.
Triton : James Elliot, astronome au MIT déclare : «... depuis 1989, Tri¬ton (un des satellites de Neptune) subit un réchauffement global ». (http://www.scienceagogo.com/news/199805 ... _sys.shtml).
Mars : En 2001, le JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA fit savoir que la caméra de la sonde Mars Orbiter avait observé, au pôle sud de Mars, des changements qui témoignaient d'un changement de climat sur cette planète, (http://mars.jpl.nasa.gov/mgs/msss/camer ... 2_Science_ rel/index.html).
Jupiter : Le 4 mai 2006, un article qui titrait « De nouvelles tempêtes sur Jupiter laissent supposer un changement de climat » rapportait que « ... le télescope Hubble photographie le développement d'une nouvelle tache rouge... Baptisée Red Spot Jr [Tache Rouge Junior], elle s'est formée après l'apparition de trois tempêtes blanches de forme ovale, dont deux doivent avoir au moins quatre-vingt-dix ans, et qui se sont fondues l'une dans l'autre entre 1998 et 2000. (http://www.space.com/scienceas-tronomy/ ... ed_jr.html).
Saturne : Des images de la sonde Cassini du 11 octobre 2006 montrent un ouragan, dont le diamètre égale les 2/3 de celui de la Terre, qui fait rage au pôle sud de la planète, (http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/6135450.stm).

Alerter l'humanité
Ces événements du système solaire, ainsi que les découvertes troublantes de Cristoforo Barbato, réclament toute notre attention. Ils devraient alerter le public sur l'arrivée de la planète X et sur les problèmes d'exopolitique, à savoir l'implication des gouvernements dans la question des ovnis et la manière dont, jusqu'à présent, les affaires extraterrestres ont été confisquées par les États-Unis, ou un certain gouvernement de l'ombre (sans contrôle de la part du président, du Congrès ou du Conseil national de sécurité). Je pense que la seule façon de savoir ce qui se passe réellement sur la Terre et dans le système solaire, c'est de soutenir des chercheurs tels que le Dr Steven M. Gréer, le professeur Michael Salla (http://www.exopolitics.org), l'historien Richard Dolan, le journaliste Cristoforo Barbato (http://www.secretumomega.com) et bien d'autres qui, tous, comprennent l'importance d'élargir les horizons de l'humanité dans toutes les dimensions, tant matérielles que spirituelles. Ce n'est que comme cela que nous aurons une chance d'éviter les luttes fratricides et les horreurs du conflit nucléaire qui nous menace.

En 2001, Cristoforo Barbato rencontre donc le père jésuite qui lui révèle alors la genèse des services secrets du Vatican, les contacts de Pie XII et Jean XXIII avec une certaine race d'aliénigènes, et la scission au sein du SIV entre les partisans du secret et ceux qui, comme lui, estiment urgent de divulguer l'information à l'humanité tout entière.

Barbato : Comment êtes-vous devenu membre du SIV ?
Jésuite : Le SIV se compose de divers éléments, tous reliés à l'Église et constitués, au moins pour le Directorat, principalement de prêtres, dont la majorité sont des jésuites, de moines bénédictins et de nonnes ; au total un peu plus d'une centaine de membres. On pourrait réduire cette estimation, mais il faut prendre en compte toutes les parties du monde où il y a un prêtre ou une religieuse susceptibles d'apporter des informations précises. Certains éléments du SIV viennent du monde laïque et de soixante-six institutions reliées à l'Église ; par exemple des associations humanitaires, des groupes politiques proches du Saint Siège, des mouvements de « jeunes catholiques » et d'autres. Je viens moi-même d'un de ces milieux.
En résumé, les membres sont secrètement évalués, dirigés et formés selon des critères précis en vue de certaines fonctions.

B : Pourriez-vous donner plus de détails sur le SIV ; pourquoi a-t-il été créé et depuis quand est-il opérationnel ?
J : La structure est top secrète, mais je peux vous dire qu'elle est organisée de manière analogue à la CIA, au MI6, au KGB, etc. Il n'y a pas de siège officiel, mais on change régulièrement de lieu de réunion, toujours sous le regard de la Cité du Vatican. Du point de vue chronologique, l'événement qui a déclenché la création du SIV s'est produit aux États-Unis en février 1954. Ce fut la rencontre à Muroc Airfield (future Edwards Air Force Base), en Californie, d'une délégation d'aliénigènes avec le président Dwight D. Eisenhower, en présence de l'évêque de Los Angeles, James Francis Mclntyre. La rencontre fut filmée par des militaires utilisant trois caméras 16 mm placées en des endroits différents et chargées de pellicules couleur. Les opérateurs devaient changer de bobine toutes les trois minutes et les caméras avaient des moteurs à ressorts parce que, en présence des aliénigènes, les moteurs électriques ne fonctionnaient pas. Au total, ils ont tourné vingt minutes de film en sept bobines de trente mètres chacune. À la fin de la réunion, chaque membre de la délégation terrienne prêta serment de ne jamais révéler à quiconque ce qu'il avait vu et entendu. Ne me demandez pas où sont les films, je crois que vous connaissez la réponse... Quelques jours plus tard, regrettant probablement de s'être engagé dans le secret, Mclntyre partit d'urgence avec l'intention de rencontrer le Pape Pie XII et de l'informer de cet événement incroyable. Mais pour atteindre l'Italie, il fallait qu'il vole d'abord jusqu'à New York, puis de là à Rome, toujours en avion privé. Environ une demi-heure après le décollage de Los Angeles, l'appareil connut quelques difficultés techniques et fut contraint d'atterrir à Sky Haven Airport, à Las Vegas, Nevada, pendant la nuit. Pendant la réparation, un colonel de la US Air Force monta à bord pour s'entretenir avec l'évêque. La conversation dura une vingtaine de minutes au cours desquelles il tenta de dissuader l'évêque de révéler tous les détails de la rencontre à laquelle il avait assisté, car les questions extraterrestres relevaient exclusivement par la USAF. Le militaire précisa que tout ce que désirait le président Eisenhower, c'était un avis sur l'aspect spirituel de la question et un soutien, mais le Saint Père ne devait pas être mis dans le secret. On craignait à l'époque l'infiltration éventuelle du Vatican par des espions soviétiques. L'évêque répondit qu'il avait précisément l'intention d'informer le Pape de cet événement incroyable.
Nous pensons aujourd'hui que la panne de moteur avait probablement été prévue et organisée par les militaires pour provoquer cette rencontre, et cela à l'insu du président Eisenhower. Avant de prendre congé, le colonel rappela à l'évêque les risques d'une divulgation à Rome.
Deux jours plus tard, Mgr Mclntyre fut reçu par Pie XII. Après une profonde méditation sur les implications possibles d'une relation exclusivement militaire avec les aliénigènes, le Pape décida de créer un service secret d'information organisé de façon analogue aux renseignements fascistes, que l'on nommerait SIV, et qui aurait pour mission de glaner toutes les informations possibles concernant les aliénigènes et les données déjà recueillies par les Américains. Il était très important d'assurer une communication ouverte avec le président Eisenhower.
Le SIV fut donc conçu pour acquérir et gérer, en coordination avec les services de renseignements d'autres pays, toute information secrète concernant les aliénigènes et traiter particulièrement des aspects moraux, philosophiques et religieux de la question.

B : Qu'est-ce qui permettait au Pape de croire que les militaires américains seraient prêts à partager des informations aussi sensibles avec le Vatican ? Que penser de l'officier que fit son apparition à l'aéroport de Las Vegas ?
J : Le fait qu'un président ait cherché une aide et un soutien spirituel dans une telle situation, unique dans l'histoire de l'humanité, constitue un témoignage de confiance et d'estime. D'ailleurs Mclntyre et l'archevêque de Détroit, Edward Mooney, devinrent plus tard les principaux coordinateurs de la transmission d'informations vers le Vatican. Les affaires prirent cependant une tournure inattendue lorsque Mclntyre et d'autres membres du SIV furent directement contactés, à l'insu des militaires, par des aliénigènes de type « nordique »4, manifestement amicaux, prétendant venir des Pléiades. Ces gens mirent les contactés en garde contre les autres créatures que les Américains avaient côtoyées dans le désert de Californie. Ces rencontres avec les membres du SIV se produisirent souvent aux Etats-Unis, et par deux fois dans les jardins du Vatican, au voisinage de l'Académie pontificale des Sciences, en présence du Pape PieXII…

B :Le Padre Pio de Pietrelcina a parlé de l'existence d'autres êtres dans d'autres mondes, qui avaient atteint un niveau élevé d'évolution parce qu'ils étaient sans péché... est-ce exact ?
J: Sans aucun doute ! Mais ces êtres vivent sur un plan dimensionnel différent et ce ne sont pas, stricto sensu, des anges ; et d'autre part, les aliénigènes « nordiques », dont je parlais, sont en chair et en os, même s'ils sont beaucoup plus évolués que nous tant spirituellement qu'au plan technologique. Ces créatures ont déclaré avoir trouvé dans l'Église catholique, ou plus exactement dans le message christique, la pure présence divine et ils ont proposé leur co-opération pour le bien de l'humanité. C'est ce qui a convaincu le Pape Pie XII de collaborer avec eux et de les considérer comme de véritables convertis à la foi chrétienne. Le pontife considérait probablement que l'Église universelle devait transmettre son message même à des êtres issus d'autres mondes. Ces aliénigènes entendaient assister, au fil des ans, l'Église de Rome dans toutes ses missions, particulièrement en matière sociale et en politique internationale*.
Par la suite, le Pape Jean XXIII bénéficia du même soutien de ces êtres qui avaient épousé la cause chrétienne, mais il préféra garder le secret, ne faisant allusion qu'à des « interventions angéliques ». Jean XXIII avait en somme hérité des accords de collaboration établis par son prédécesseur entre le Saint Siège et ces aliénigènes amicaux de type nordique. Cet accord secret fut maintenu tout au long du pontificat d'Angelo Giuseppe Roncalli qui, cependant, exprima souvent aux cadres du SIV ses réserves quant à la confiance qu'il fallait accorder à ces êtres. C'est pourquoi nous pensons aujourd'hui qu'une des principales motivations de la convocation du Concile œcuménique du Vatican fut le besoin de prendre les premières dispositions concrètes pour le renouvellement de l'Eglise en vue d'un éventuel et imminent contact.

B: Y a-t-il un rapport entre cette intervention, ou « médiation céleste », et la rencontre présumée de 1963 entre le contacté américain George Adamski et le Pape ?
J : J'allais en parler. Adamski a rencontré le Pape. Il est allé à Saint-Pierre une fois, précisément après que le pape eut décidé qu'il ne fallait plus poursuivre les contacts avec les aliénigènes, même si ceux-ci étaient amicaux. En outre, Jean XXIII refusait que cette relation soit révélée à la population chrétienne. Adamski se présentait comme chargé de mission par les aliénigènes pour tenter d'obtenir du Pape, qui était mourant, un accord définitif. Il apportait en outre un don pour le saint père : une substance liquide qui devait le délivrer de la gastro-entérite dont il souffrait et qui, évoluait en péritonite aiguë. Le pape ne prit pas cette potion et avant de mourir, tenant le crucifix, déclara : « Les bras ouverts de Christ furent l'objet de mon pontificat. Ainsi que vous le voyez, un pontificat simple et humble dont j'assume toute la responsabilité. Je suis satisfait de ce que j'ai fait et de la manière dont je l'ai fait. » En outre, ce geste de la part des aliénigènes convainquit le Pape mourant, dans le peu d'énergie et de lucidité qui lui restait, que même si les « frères de l'espace » se comportaient avec bienfaisance envers l'humanité, il convenait qu'ils agissent de façon autonome, séparément de l'Église et des activités humaines en général, par la prière et des actes conformes à la loi de Dieu et particulièrement sous la direction du Saint Esprit. La tentative d'Adamski mit fin au contact direct entre ces êtres et le pape ainsi que ses successeurs qui, faisant confiance en la clairvoyance de Jean XXIII, comprirent qu'il ne fallait pas que l’Église etretienne ces contacts. Dans un manuscrit secret du Pape Jean XXIII à ses successeurs, qui comprend un dossier spécial sur le SIV, est cité un passage de l'évangile de Marc qui expose clairement la position que doit adopter l'Église vis-à-vis des êtres bienfaisants venus d'autres mondes. Marc 9 : 38-412 : « Jean lui dit : "Maître, nous avons vu quelqu'un qui chassait les démons en votre nom et nous l'en avons empêché, parce qu'il ne nous suit pas." Mais Jésus lui répartit : "Ne l'en empêchez pas. Car il n'est personne qui puisse en même temps faire un miracle en mon nom, et parler mal de moi. Celui qui n'est pas contre nous est pour nous. Et quiconque vous donnera à boire un verre d'eau parce que vous appartenez au Christ, en vérité je vous l'assure, il ne perdra pas sa récompense" ». Cela signifie que les activités supposées positives des aliénigènes qui acceptent le message christique doivent être « bénies » et non contrées, mais maintenues distinctes et parallèles à l'Eglise. Ces êtres doivent être comparés à l'étranger qui porte secours au nom du Christ et ne doit pas en être empêché.

B : Parlons de votre mission dans le SIV...
J : Mes tâches sont purement techniques, la plus importante étant, par exemple, de transmettre des informations très secrètes provenant du radiotélescope du Vatican situé en Alaska et de les acheminer à qui de droit.

B: Un instant, de quel radiotélescope parlez-vous ? Je ne savais pas que le Vatican possédait pareil matériel dans cette région.
J : Le Vatican possède et utilise un radiotélescope qui est à l'avant-garde de la technologie et manipulé seulement par des jésuites. Il est installé dans un parc industriel de stockage de pétrole apparemment à l'abandon, situé en Alaska. Ce complexe constitue un camouflage, parce que les activités qui y sont conduites sont top secrètes et ne sont pas celles, plus officielles, du VATT [Télescope de Technologie Avancée du Vatican] situé, lui, en Arizona.

B : Quand cet appareillage a-t-il été construit, et surtout dans quel but le Vatican utilise-t-il autant d'installations astronomiques dans le monde ?
J : Je peux vous dire qu'il a été construit dans les années 90 dans le but d'observer tous les objets célestes inhabituels s'approchant de la Terre. C'est ce que fait la CIA avec l'un des ses « yeux secrets », le jumeau de Hubble, appelé SkyHole-12 [aussi nommé KeyHole-12 ou KH-12 ; pour plus de détails, voir http://en.wikipedia.org/wiki/KH-12]. Il se trouve qu'au moment des rencontres entre les aliénigènes et Pie XII, le SIV fut informé de l'approche d'un corps céleste habité par des êtres très avancés et très belliqueux. Bref, je savais que ce que je j'allais recevoir à Rome et analyser par l'informatique était très intéressant et extrêmement secret. C'est en analysant certaines données issues du radiotélescope de l'Alaska que nous avons découvert qu'une sonde spatiale du programme d'exploration Siloe, lancé dans les années 90, avait pris un cliché d'une énorme planète s'approchant du système solaire.
Cette information fut captée en Alaska en octobre 1995, et c'est alors que mes problèmes commencèrent. Je me rendis compte que je n'avais pas été désigné pour décoder cette transmission particulière et que la situation devenait dangereuse. À ce moment, mon contact me révéla qu'il y avait, au sein du Vatican, deux factions luttant pour la possession et le contrôle de cette information classifiée bien au-dessus de « top secrète ».

B: Pouvez-vous me donner d'autres détails sur le programme spatial Siloe ? Qui en sont les commanditaires et les opérateurs ?
J : La sonde Siloe a hérité du nom d'un programme d'exploration spatiale initié au début des années 90. Ce programme faisait partie d'un autre, beaucoup plus ambitieux, nommé Kerigma**. Pour le moment, je me contenterai de vous dire que cette sonde fut fabriquée à l'Aire 51 [Nevada, USA], qu'elle a un moteur à impulsion électromagnétique et qu'elle a été placée sur orbite par un avion spatial de type Aurora3. La sonde n'était pas chargée de données de calcul, ni de trajectoire, ni d'indications précises quant à la position de Nibiru, car elle devait s'approcher de la planète, corriger sa trajectoire pour éviter l'impact et revenir dans le système solaire à une position suffisamment proche que pour pouvoir transmettre les données et les images au radiotélescope secret situé en Alaska. Son lancement eut lieu en même temps que la mise en service du radiotélescope et elle fut en mesure d'émettre des images dès 1995.

B : Ce que vous me racontez me fait penser aux théories du chercheur Zecharia Sitchin concernant le retour prévu d'une mystérieuse douzième planète. Connaissez-vous ses œuvres ?
J : Oui, j'en connais les principaux éléments. Le SIV, en collaboration avec Lockheed Martin, a envoyé cette sonde dont j'ai par la suite analysé les images. Ce sont des vues d'un énorme objet céleste dont la présence se fera « sentir » dans notre système solaire tout au plus dans les trois ans après 2001.

B: Comment avez-vous obtenu ces informations ?
J : Je dispose d'une autorisation de supervision de ce qu'on appelle le Secretum Oméga. C'est le plus haut niveau de secret du Vatican, l'équivalent au Top Se¬cret Cosmique de l'Otan. Celui-ci est divisé en trois niveaux d'informations : depuis le Secretum Oméga degré III, le moins détaillé, jusqu'au Secretum Oméga degré I, le plus complet. Ma mission était d'initier les nouveaux membres du SIV et de les entraîner à l'usage des systèmes de communication de l'organisation.

B : Comment les données recueillies par le radiotélescope sont-elles envoyées en Italie ?
J : La compagnie américaine de télécommunication Sprint International possède des radios et des antennes paraboliques situées au nord et au sud de l'Italie et deux satellites géostationnaires avec lesquels elles sont en liaison. Cette compagnie a un contrat particulier avec le SIV et une fréquence d'émission/réception de données chiffrées utilisant, depuis 1994, des algorithmes et une cryptographie personnalisés. Avant cette date, le SIV utilisait un système cryptographique inventé par une société suisse ; il a été abandonné parce qu'un membre de cette société l'a secrètement vendu à des Israéliens. Je ne puis vous donner davantage d'information technique pour l'instant.

B : J'aimerais que vous me parliez d'un légat de l'Église bien connu, Monsignor Balducci, qui a publiquement abordé le thème des extraterrestres. Ce prélat connaît-il le SIV et agit-il de concert avec eux ?
J : Le Père Balducci a fait des études et mené sa recherche de façon tout à fait autonome sans suivre un programme pré-existant. Il n'a jamais été empêché ; au contraire, on l'a plutôt encouragé.

B : Vous permettez... À vous entendre, il semblerait qu'il y ait un programme de divulgation. Et ne serait-ce pas pour cela que vous avez décidé de me rencontrer et de me communiquer ces informations ?
J : Du point de vue du système, nous sommes en pleine dissidence, mais nous savons que des événements vont se produire qui affecteront tous les êtres vivants de cette planète, personne n'y échappera. L'humanité vit une période particulière de son histoire, des circonstances intimement liées à des événements clés annoncés dans l'Apocalypse. Il importe que l'humanité se rallie entièrement au message de salut et de rédemption du Christ, que Saint Paul a appelé kerigma, un message que Jean-Paul II essaye de répandre dans toutes les nations. Pensez-vous que le pape ne connaisse pas l'imminence de ces événements ? [cette interview a eu lieu avant la mort du pape Jean-Paul II].

B : Mais que sait le pape de tout cela, particulièrement si l'on se souvient de sa déclaration passionnée de 2000***?
J : Deux groupes s'opposent au sein du Vatican : l'un d'eux préconise la divulgation et est soutenu sans réserve par Wojtila [Jean-Paul II] ; l'autre tente de bloquer par n'importe quels moyens toute information. Certains membres de cette faction font partie de groupes de pouvoir occultes qui, par exemple, contrôlent le marché du pétrole et influencent de nombreux secteurs de l'économie internationale dans le seul but d'étouffer l'information sur le développement des sources alternatives d'énergie, dites « énergie libre ». Ceci a été confirmé par l'affaire « Gardian » [Canada, 1989-91], spectaculaire mais peu concluante, du groupe ufologique CUFORN [Canadian UFO Research Network], qui fit sensation mais dont les photos de présumés aliénigènes n'ont pas été montrées. De toute façon ces documents exposent une réalité : les opérations complexes de manipulation-désinformation dépassent souvent la fantaisie la plus folle. Le sommet de toutes ces organisations occultes appartient au Gouvernement de l'Ombre, et n'est connu que sous l'acronyme SVS.
http://conspiration.ca/ufo/confessions_ ... tican.html

LES MESSAGES D'AMIE

Le 18/07/2012 à 12:08 par amie
Beaucoup d'entre vous se questionnent à propos d'objets autour du soleil.
Nous vous apportons la réponse suivante.
Vous avez pu relever à certains moments des taches triangulaires à la surface du soleil et ceux qui ont émis l'hypothèse d'un portail ont raison.
Les soleils représentent les points d' équilibre des système adjacents et ils en sont les focus énergétiques .
Une civilisation très avancée a développé il y a très longtemps un système pour activer les portails connectant le soleil aux "routes" majeures empruntées par de très grands vaisseaux dans tous les coins de la galaxie.
D'habitude, il est prudent de ne pas exposer les portails à la vue de colonies qui ne font pas encore partie de la communauté galactique rassemblant les civilisations pacifiques les plus avancées, mais cela permet à des civilisations comme les vôtres d' observer à des fins d'étude, l'ouverture de ces portails à certains moments.
[...



viewtopic.php?f=3&t=874&p=13964#p13964
la création est une symphonie dont nous sommes les musiciens , mais que signifie elle sans son compositeur source de toute vie ?
Avatar de l’utilisateur
AJA
 
Messages: 1546
Inscription: 23 Aoû 2010, 13:15

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 01 Mai 2015, 11:10

LE MESSAGE DU CONTACTE PIERRE MONNET

Contacté une première fois en 1951, puis de nouveau et à différentes reprises à partir des années 1970, Pierre Monnet a plusieurs fois failli perdre son emploi et même se retrouver SDF, simplement parce qu'il a toujours refusé de mentir au sujet des extraterrestres (Cf. notre précédent article consacré à Pierre Monnet). Il vit aujourd'hui retiré du monde et mène une existence solitaire dans le sud de la France.

Les êtres qu'il lui a été donné de rencontrer sont tous originaires du système de Véga, de la constellation de la Lyre. Ce système comporte quatorze planètes, dont neuf seraient habitées. Les habitants de Véga seraient capables de voyager dans le futur, dans le passé et dans la plupart des densités de l'espace-temps. Aujourd'hui encore, il reste difficile de savoir si Pierre fut contacté physiquement ou dans ce qu'il appelle "le Plan Divin", c'est-à-dire une fréquence vibratoire au-delà de la matière, où se trouve archivée la véritable Connaissance, et que seule la recherche de la perfection permet d'atteindre, la première réponse à cet idéal de perfection étant le respect des lois universelles cosmiques.

Les êtres de Véga se disent dépositaires de la Science de la Sagesse et de l'Amour. Il a notamment été expliqué à Pierre - et ce à plusieurs reprises - qu'un plan est prévu pour les prochaines années de notre transition planétaire, au cours duquel, si nous comprenons l'importance de leur enseignement et si nous commençons à essayer de l'appliquer, ils se montreront publiquement et officiellement en masse aux hommes de la Terre.

Il lui a également été révélé qu'un grand nombre de Galactiques sont actuellement parmi nous. Nous les côtoyons parfois dans la rue sans savoir qu'ils n'appartiennent pas à notre planète. Seuls les médiums et les gens doués d'un certain degré de facultés télépathiques peuvent déceler un rayonnement vibratoire spécifique émanant du cerveau de ces êtres venus d'outre-espace. Par contre, les personnes ayant eu un premier contact avec eux peuvent immédiatement détecter à nouveau leur présence au milieu d'une foule. Beaucoup de contactés se sont en effet rendu compte, par la suite, que certaines de leurs perceptions sensorielles et extrasensorielles étaient considérablement accrues.

Voici les réponses de Pierre Monnet à une série de questions sur son extraordinaire expérience.

Entretien avec Pierre Monnet

Question : Les extraterrestres qui vous contactent ont-ils la possibilité de guérir des maladies telles que le cancer, le sida, la lèpre, etc. ?

Pierre Monnet : Sur leur planète, ils n'ont pas besoin de savoir guérir les maladies telles que nous les "entendons". Ils ne connaissent plus la maladie depuis de nombreux millénaires, car ils vivent en harmonie avec les lois universelles cosmiques qui gouvernent le processus de la régénération cellulaire spontanée.

Ils peuvent effectivement apporter à notre monde les moyens très simples de guérir toutes les maladies, mêmes les plus graves.

Entre 1952 et 1954, lors d'un contact avec deux chefs d'État importants, ils ont apporté des formules de préparation de produits naturels faits avec des plantes capables de guérir efficacement et très rapidement les maladies existant sur notre globe. Ces chefs d'État avaient le devoir de communiquer ces formules aux corps scientifiques. Qu'en ont-ils fait ? Je ne puis vous en dire plus, sinon qu'une plante qui s'appelle "prêle" et que l'on trouve partout dans le monde, guérit le cancer.

Question : Il n'y a vraiment aucune maladie chez eux ?

Pierre Monnet : Les maladies n'existent ni sur Silxtra ni sur les autres planètes du système de Véga, et la longévité permet d'atteindre 2.800 de nos années dans le même corps tout en restant svelte et jeune.

Question : Avant votre contact de 1951, croyiez-vous aux objets volants non identifiés ?

Pierre Monnet : Vers 1947, il existait en France un journal qui s'intitulait "Radar". C'était un journal de grand format qui traitait de questions scientifiques et de sujets insolites. Un jour, j'ai lu dans ce journal un fait divers classé "fantastique". Il s'agissait de l'apparition et de l'évolution dans le ciel de ce que l'on appelait alors des "cigares volants". De très belles photos et de très bons montages montraient ce que des témoins nombreux et dignes de foi avaient vu. Ces reportages se sont multipliés et j'en ai lu un certain nombre. À cette époque, on émettait déjà l'hypothèse de visiteurs extraterrestres.

Mais aussi extraordinaires qu'ils aient pu paraître en cette période, ces articles ne m'ont fait ni chaud, ni froid. Avant de m'en désintéresser rapidement, je me suis simplement dit : "pourquoi pas ?" Sans plus. Puis je n'ai plus spécialement pensé à tout cela. Parfois j'entendais des conversations où il était question de ces apparitions célestes mystérieuses, mais je n'y prêtais pas plus d'attention que lorsque que j'entendais dire : "Un accident vient d'arriver au carrefour de la nationale 7 entre telle et telle ville." Ou bien : "Un cultivateur a été déshabillé par la foudre dans son champ, il en est sorti indemne." Ou bien encore : "La bijouterie de la rue St Martin à Orange a été dévalisée." Vous voyez à quel point j'attachais peu d'importance au phénomène OVNI !

En fait, je n'étais pas alors en mesure d'affirmer : j'y crois ou je n'y crois pas. Je ne me posais même pas la question.

Question : Pourquoi ne cherchez-vous pas à former une association avec l'ensemble des contactés dont vous connaissez l'existence ; ceci dans le but de regrouper vos informations et de vous sentir plus forts face aux sceptiques ?

Pierre Monnet : Il est difficile de répondre à cette question, mais je vais essayer tout de même, avec le plus d'honnêteté possible. Pour ce faire il me faut tout d'abord vous expliquer que je ne suis "programmé" que pour entrer en relation avec les contactés de Véga. Or, il existe plusieurs civilisations extraterrestres visitant le Terre, avec des buts et des concepts parfois quelque peu différents. Certains contactés ont peur et ne veulent pas parler de leur "aventure". Beaucoup d'entre eux aussi ont complètement dévié de leur mission de retransmission en créant des sectes. Il faut savoir que l'homme de la Terre est fragile devant une rencontre avec des êtres venus d'autres planètes.

Question : Pourquoi les Galactiques ne vous fournissent-t-ils pas de preuves matérielles pour vous aider dans votre mission, ce qui renforcerait l'impact de vos déclarations ? Pour ma part, ce que vous avancez est crédible. Mais pour la masse ?

Pierre Monnet : Quelques-unes de ces preuves ont été données devant témoins ; hélas ce ne sont pas des objets matériels tangibles, conservables dans le temps. Mais à quoi bon.

Le sceptique est tel que, lorsque vous lui fournissez une preuve, il en réclame dix autres. Vous en apportez dix il vous en demande cent. Cela ne finit jamais. Croyez-moi, lorsque le sceptique a décidé qu'il ne peut y avoir de preuves quant à ce qui le gêne, vous pourrez lui apporter tout ce que vous voudrez, pour lui, ce ne sera jamais une preuve.

De plus, il est absolument nécessaire de laisser 50% de doute dans l'esprit des humains de notre planète. L'effort d'accepter d'évoluer doit venir entièrement de nous. Sans cela, dans tout ce que l'homme entreprend, rien n'a de valeur réelle.

Les civilisations peu développées comme celles de la Terre doivent conserver leur entière liberté d'évoluer ou non. C'est l'une des lois cosmiques les plus importantes. Combien de peuples soi-disant inférieurs aux civilisations "modernes" de la Terre ont disparu entièrement parce que leur colonisation a été trop rapide.? Cherchez dans l'histoire de la planète ; ces exemples sont nombreux.

Question : Dans votre premier ouvrage, vous racontez qu'ils vous ont dit : "Nous te protégerons du mieux possible si tu utilises le moyen que nous t'avons donné." Quel est-ce moyen ?

Pierre Monnet : Effectivement cela m'a été dit. Mais quelque chose n'a pas dû fonctionner normalement, car je ne puis contacter ces êtres moi-même. Je ne me souviens pas avoir reçu une méthode particulière pour cela. Mais cela ne me dérange pas, car je suis guidé avec la plus grande précision dans tous les instants de ma vie. Même dans ma vie la plus intime.

Question : Vous dites que les hommes de Silxtra sont très beaux. Les femmes sont-elles belles ?

Pierre Monnet : Lors de mon contact physique avec eux, je n'ai rencontré que des hommes. Ils ne m'ont pas parlé de leurs femmes, mais je sais intuitivement qu'elles sont belles aussi. Lors de mon voyage télépathique autour de leur planète, j'ai effectivement aperçu une femme, mais c'était à une altitude de cinquante mètres, donc un peu trop loin pour pouvoir apprécier. Toutefois, le peu de temps que j'ai vu cette femme peut me permettre de dire qu'elles sont aussi grandes que les hommes et que leur silhouette est des plus agréables.

Question : Dans vos livres, vous racontez comment est leur planète. Il semble qu'aucun cataclysme n'atteigne jamais ce monde ?

Pierre Monnet : Dans la majorité des cas, les cataclysmes, mêmes naturels, sont provoqués par les pensées négatives des êtres qui habitent les planètes. Si donc l'être humain de notre Terre avait évolué selon les lois universelles cosmiques, 99% des cataclysmes qui se sont produits et se produiront encore dans notre système solaire auraient pu être évités. Cela répond-t-il à votre question ?

Question : De quoi se nourrissent-ils ?

Pierre Monnet : Les êtres d'outre-espace qui me contactent n'ont pas jugé, pour l'instant, nécessaire de me donner des enseignements à ce sujet. Néanmoins, une information a filtré lorsqu'il a été question de m'expliquer, dans les grandes lignes, l'organisation des effectifs stationnant à bord des 200 vaisseaux-mères immobilisés aux abords de notre système solaire. Il semble qu'ils se nourrissent, entre autre, d'un aliment qui se présente sous la forme d'un parallélépipède rectangle de 12 centimètres de long sur 6 centimètres de large et 2 centimètres d'épaisseur. Cet aliment a des qualités nutritives considérables. Protides, glucides et lipides y sont contenus de la façon la plus équilibrée afin de maintenir un fonctionnement du métabolisme capable de faire vivre un être humain dans l'espace de façon permanente. Sur leur planète, je ne sais quelle est leur nourriture. Je n'en ai pas été informé.

Question : Comment s'y prennent-ils pour procréer ?

Pierre Monnet : Là non plus, je n'ai pas été informé dans le détail. Mais je puis vous dire qu'ils ne font pas l'amour dans le même état d'esprit que nous, avec notre notion de possession matérielle, le plus souvent dans le seul but d'obtenir le plaisir de la jouissance physique.
Les habitants de Silxtra sont merveilleusement beaux et ne conçoivent pas l'amour comme nous.

Question : Vos amis de l'espace vous demandent de ne pas avoir peur de la mort ; pourquoi ?

Pierre Monnet : Tout simplement parce qu'ils savent que le temps n'existe pas et que l'être que nous identifions à son corps physique, a vécu jadis, vit aujourd'hui et revivra demain jusqu'à son immortalité dans le temps et l'espace.

Lorsque vous dites : "La vie est courte, je n'ai pas le temps de réaliser tout ce que je désirerais", vous vous trompez. Car la vie est éternelle. Le temps d'une vie n'est pas le Temps. Le temps d'une vie n'est qu'un bref laps de temps de l'existence. Il est pour ainsi dire inexistant par rapport à l'infini de l'éternité à l'échelle cosmique.

Question : Vous dites qu'ils ont préparé un plan d'évacuation des Terriens dans le cas d'une éventuelle catastrophe planétaire. Mais comment vont-ils sélectionner les "Bons" des "Mauvais" ?

Pierre Monnet : Voilà le type de questions qui prouve le degré d'égoïsme et de fanatisme auquel les sectes et les religions ont amené notre humanité. Au nom de quel principe les adeptes de telle secte ou de telle religion feraient-ils partie d'une sélection "d'élites" destinées à être sauvées ? La réalité est tout autre.

Effectivement, un plan d'évacuation éclair est prévu dans les moindres détails. Mais l'opération ne se déclenchera qu'en dernier ressort. Et il n'est absolument pas question de sélection. Dans le cours de cette évacuation spatiale, tous les êtres humains qui le désirent seront "sauvés", rééduqués, enseignés et instruits afin de servir de "semence" destinée à être redéposée sur la Terre lorsque tous les dangers seront écartés.

Pourquoi prendre tout le monde ? Tout simplement parce que les êtres d'outre-espace qui me contactent sont infiniment bons et savent qu'une catastrophe planétaire fait toujours réfléchir, fait toujours changer d'avis et de concepts les plus mauvais hommes qui soient. Ils savent qu'un être humain est ce qu'il est, que les soi-disant meilleurs ne sont pas toujours les meilleurs et que les mauvais ne sont pas toujours les plus irréductibles. Ceci parce qu'ils ont goûté aux conséquences de leurs actions passées depuis des siècles et des siècles. Lorsque ces survivants auront été enseignés et instruits, tout le négatif qu'ils avaient en eux aura totalement disparu. Ils seront enfin devenus des fils de Dieu à part entière.

Question : Comment se fait-il que, lors de votre voyage télépathique, les hommes et les femmes de la planète Silxtra vous aient fait des signes de la main, puisqu'il ne s'agissait que d'un voyage télépathique ?

Pierre Monnet : Lorsque je parle de télépathie dans ce cas précis, c'est que je n'ai trouvé aucune autre explication. De quelle "technique" s'agissait-il exactement ? Je n'en sais rien. Par quel moyen psychique m'ont-ils fait voyager autour de leur planète à bord de l'un de leurs disques volants d'où je voyais tout par le dôme ? Ce n'est peut-être qu'un voyage astral très particulier qui pouvait permettre à mon corps physique d'être vu par d'autres personnes ? Je n'en sais.hélas, pas plus que vous. Je ne sais qu'une chose, c'est que c'était merveilleux et que je recommencerais volontiers !

Question : Vous est-il arrivé de poser des questions à vos extraterrestres ?

Pierre Monnet : Je suis dans l'incapacité la plus totale, au niveau conscient, de poser des questions à "mes" extraterrestres. Par contre, lorsque j'ai un problème grave ou capital à résoudre, je n'ai pas besoin de leur poser de questions ou de formuler une demande d'aide, car ils m'apportent très souvent la solution correspondante. Cela prouve qu'ils nous aident, nous les contactés, en fonction de nos efforts et de nos mérites.

Question : S'approcher d'un engin extraterrestre est, paraît-il, dangereux. L'approche de l'engin de 1951 ne vous a-t-elle pas affecté ?

Pierre Monnet : Si. Depuis ce jour là, j'ai une conjonctivite aigue aux deux yeux. Je supporte mal la lumière du jour depuis ce contact. Par contre, la nuit, je voix mieux que tous les autres humains.

Question : Pourquoi les Galactiques s'intéressent-ils à Jésus et à Marie et donc au christianisme ?

Pierre Monnet : Il serait bon que les Terriens cessent de faire l'erreur d'assimiler Jésus à un dogme religieux. Jésus n'est pas venu créer une nouvelle religion. Jésus n'est venu que pour nous enseigner la Vie. Nous enseigner les lois universelles cosmiques qui créent, entretiennent et perpétuent la Vie. Jésus est venu nous enseigner la première loi universelle cosmique : la Loi d'Amour. L'Amour dans la simplicité.

Jésus n'a jamais souhaité qu'une religion se crée à partir des enseignements qu'il nous apportait, et surtout pas à partir de lui-même. Je suis formel.

Question : Que pensent les Galactiques de l'utilité de nos épreuves et de nos luttes ? Nos souffrances physiques et morales ont-elles bien un sens ?

Pierre Monnet : Ils pensent que nous sommes des enfants désobéissants aux lois universelles cosmiques. Ils nous aident car nous sommes leurs frères génétiques. Ils sont là pour nous faire avancer dans notre évolution, mais ne peuvent enfreindre les lois karmiques.

Cosmiquement parlant, il n'y a aucun mérite. Il n'y a que la réalisation de ce qui doit être ou ne pas être. La loi karmique est implacable. Si nous ne voulons ni ne savons nous servir correctement de notre libre-arbitre, nous devons récolter les conséquences qu'ont entraînées nos actes et payer nos égarements hors des lois universelles. Ce mécanisme nous suit de réincarnation en réincarnation jusqu'à la réalisation de la perfection nécessaire à l'Ascension vers les plans supérieurs. Cela nous permet de continuer notre voyage éternel sur des sphères aux vibrations plus rapides et d'évoluer vers la Lumière.

Question : Certains ordres contemplatifs ont fait abstraction de tout pour être plus en harmonie avec Dieu, dans le sacrifice et la prière : qu'en pensez-vous ?

Pierre Monnet : En réalité, ces êtres humains de la Terre, exceptionnels dans leur foi, et d'apparence inutiles, sont au contraire d'une utilité insoupçonnée du commun des mortels. Sur chaque planète il existe différents stades de l'évolution de l'être. Cela va du plus amour au plus agressif ; selon le degré de vibration atteint par chaque individu, cela va aussi du plus actif au plus inactif et du plus conscient au plus inconscient. Il peut être matériel-matérialiste ou bien de plus en plus éthéré.

Je le dis souvent : l'Esprit a créé la matière et peut donc la modifier a son gré. Les pensées sont vivantes et ont une action sur le conscient individuel et l'inconscient collectif. Le commun des mortels ne sait pas que son cerveau a des possibilités et des facultés latentes considérables. Plus l'être vit dans la matière, moins ses facultés se développent. Plus il vit dans le spirituel, plus ses facultés augmentent. Elles ont alors une action sensible pouvant agir par égrégore collectif et individuel (selon la puissance psychique de l'expérimentateur) sur le conscient et l'inconscient collectif. Ceci se réalise par simple concentration et focalisation de pensées et la diffusion d'ondes pensées positives entretenant l'esprit de masse des humains hors des sentiers détruisant la Vie.

Ces êtres contemplatifs ont aussi leur rôle à jouer dans notre monde en folie. Certains sont si éthérés qu'ils ne pourraient survivre au milieu des humains ordinaires. Ils subiraient trop d'interférences négatives, ce qui les empêcherait de travailler au maintien de la Vie de l'Esprit sur la Terre.

Question : Comment faut-il que je fasse pour convaincre les gens de la réalité des extraterrestres ?

Pierre Monnet : Personne ne peut convaincre personne. Tout n'est qu'une question "d'intuition" dictée par le degré de conscience cosmique développé en chacun. De toute façon, dans tout cela, il n'est pas question de convaincre, mais d'informer, de retransmettre.

Question : Comment faire pour être contacté par un extraterrestre ?

Pierre Monnet : Il me semble que c'est une question qui préoccupe de plus en plus de gens. Et je me demande : pourquoi ? De toute façon, en ce domaine, ce sont eux qui décident. Nous n'y pouvons rien de façon directe.

Question : Que savez-vous sur les disparitions de bateaux et d'avions ? Toutes ces disparitions dans le triangle des Bermudes, par exemple ? Est-ce que toutes ces personnes reviendront parmi nous ?

Pierre Monnet : Je n'en sais pas plus que vous et "mes" extraterrestres non plus. Si vous parlez des "enlèvements" en général, y compris sur le sol terrestre, de personnes isolées ou de régiments entiers tels qu'à Norfolk, je dois vous préciser que dans la majorité des cas, les représentants de la civilisation extraterrestre qui me contactent, ne pratiquent pas d'enlèvements de force. Les Terriens qui ont disparu au cours d'un contact sont tous partis de plein gré.

Question : Effectuez-vous à l'heure actuelle des voyages dans d'autres galaxies ?

Pierre Monnet : Tout d'abord, je dois vous signaler qu'un voyage tel que je l'ai fait n'est pas chose courante comme s'il suffisait de prendre un ticket de bus et partir. Je ne peux répondre à cette question car je suis souvent absent de mon corps et je ne sais où ils me font voyager. Dans ces moments là, c'est le trou noir. Ils me prennent parfois pendant des heures au cours de ce genre de contacts, au bout desquels je ne rapporte aucune information, mais après lesquels je ressens d'importantes modifications au plus profond de moi-même : j'ai de plus en plus conscience d'être davantage étranger à la planète sur laquelle je vis. Je ne peux pas vous en dire plus.

Question : Dans votre premier livre, vous aviez indiqué que grâce à l'"opération de régénération cellulaire" pratiquée sur vous, vous vivrez 120 ans. Pourquoi pas davantage ?

Pierre Monnet : Scientifiquement parlant, l'héritage génétique de mes cellules étant ce qu'il est, ils n'ont pu faire mieux, mais ces 120 années de vie sur Terre suffisent pour que je puisse accomplir mon "travail".

Question : Serait-il possible de procréer avec ces êtres de l'espace ?

Pierre Monnet : Je n'en sais rien. Mais cela ne me déplairait pas, car l'élément féminin de cette race est apparemment très agréable à regarder..!

Question : Ont-ils comme nous le besoin, la nécessité de dormir ?

Pierre Monnet : Sur ce plan là, ils sont comme nous. Tout être humain, d'où qu'il soit, doit se recharger en énergie cosmique motrice. De plus, chaque moment de sommeil est un voyage astral de l'entité. Celle-ci part en quête d'informations sur un plan spirituel supérieur afin d'être guidée dans la Vie.

Question : Que faut-il penser des extraterrestres ?

Pierre Monnet : Tout dépend de l'ouverture d'esprit et du degré de conscience cosmique de chaque individu.

Question : La télépathie peu t-elle servir d'entrée en matière avec les extraterrestres ?

Pierre Monnet : Oui, mais hélas, très peu de Terriens sont télépathes d'une façon convenable et suffisante.

Question : Les extraterrestres qui sont parmi nous communiquent-ils avec l'homme de la Terre et suivent-ils les mêmes conditions de vie ?

Pierre Monnet : Ils peuvent communiquer avec nous. Vous avez peut-être parlé à l'un d'eux au cours de votre existence et vous ignoriez qu'il n'était pas terrien.

Un certain nombre d'entre eux vivent parmi nous dans des conditions approximativement identiques aux nôtres. Sur le plan social et pour des raisons précises concernant leur programme, ils doivent absolument s'identifier au mode de vie de notre société durant leurs activités officielles. Pour l'instant, ils ne doivent pas être découverts au cours de leur infiltration pacifique d'étude et d'aide aux Terriens.

Question : Serait-il possible de se grouper pour former un égrégore et accroître nos forces pour le contact ?

Pierre Monnet : Affirmatif. Des expériences ont déjà été tentées avec succès au sein d'un groupe de personnes de mêmes concepts et de mêmes affinités en ce domaine, mais c'est délicat : un seul élément un tant soit peu négatif et empreint de doute peut empêcher l'expérience de réussir.

J'ai moi-même fait l'expérience avec des gens "triés sur le volet". Ces personnes non seulement ont vu l'engin mais se sont senties dans un état de "transformation" très agréable. Dans ce genre de groupes, ceux qui reçoivent les informations ne sont pas nécessairement les plus érudits.

Question : Les tremblements de terre ont-ils une relation directe avec les O.V.N.I. ou avec les humains nocifs ?

Pierre Monnet : S'ils le voulaient, les extraterrestres pourraient provoquer de très grands séismes sur la planète. Mais ils font au contraire le maximum pour diminuer l'intensité de nos tremblements de terre et d'en limiter les dégâts.

En ce qui concerne la puissance négative des cerveaux humains agissant sur le phénomène de l'accélération des déplacements des couches tectoniques, je suis affirmatif : 80% des séismes qui ont eu lieu, ont lieu et auront lieu dans le futur proche, sont issus de la négativité des pensées humaines. Je l'ai déjà dit : les pensées négatives des humains sont plus importantes que les pensées positives. Ces pensées négatives se groupent et prennent une force insoupçonnée, façonnant un égrégore alimentant l'inconscient collectif, se cristallisant et agissant sur la matière par effet de boomerang sur la couche de Van-Halen.

Question : Vivrons-nous une nouvelle vie auprès d'eux ?

Pierre Monnet : Le cycle complet de réincarnations d'un être humain sur notre planète est d'environ 72.000 ans. Je vous souhaite d'en être à vos 71.980 ans. Alors il y aura des chances que vous vous réincarniez sur une planète aux vibrations supérieures similaires à la leur. Mais n'y comptez pas trop ! Dans ce genre de calcul des vies successives, l'être humain de la Terre ne sait jamais où il en est.

Question : Dans votre livre, vous affirmez que l'homme a perdu depuis bien longtemps la notion de ce processus naturel et permanent de la régénération cellulaire spontanée. Peut-être serait-il possible de retrouver cette capacité si les hommes rassemblaient un jour leur savoir et leur puissance scientifique ? Ainsi il y aurait de grandes chances pour que les êtres humains atteignent la perfection, la sagesse et l'Amour ?

Pierre Monnet : Vous mettez, comme beaucoup de Terriens, la charrue avant les boufs. Il faut que vous sachiez que le savoir scientifique des hommes n'est apparu qu'à cause de la perte des pouvoirs psychiques colossaux qu'ils détenaient initialement. L'homme a perdu les pouvoirs avec lesquels il pouvait tout sans effort, son esprit créant la matière. Cette perte est due à la négativité créée par le mauvais usage du libre-arbitre. Dès ce moment et très rapidement, il a fallu à l'homme une compensation pour pouvoir survivre. Il bâtit son savoir en puisant dans le négatif. Il continue ainsi à dégénérer. L'homme n'atteindra jamais la perfection en cherchant uniquement à acquérir ce qu'il croit être le savoir et la puissance.

Seul l'homme ayant développé en lui la loi d'Amour pourra acquérir la Connaissance. Aussi paradoxal que cela puisse paraître à un scientifique cartésien, le processus de la régénération cellulaire spontanée donnant à l'homme l'immortalité du corps et de l'âme, ne pourra se manifester que lorsque celui-ci sera Amour. Seul l'Amour est régénérateur ; car il est la Vie, la Vie éternelle, perpétuelle.

Question : Vous a-t-on fait savoir si Jésus est revenu sur la Terre après sa mort ? Ce que l'on appelle "résurrection", serait-ce la venue définitive des Galactiques sur notre planète ?

Pierre Monnet : Malgré ses origines parthénogénétiques, Jésus était un homme comme les autres. Il nous a été présenté comme étant le modèle de ce que l'être humain aurait dû être. Les humains n'ont rien compris, ils l'ont tué. Le phénomène visible de la résurrection a été provoqué pour enseigner le principe de la Vie après la mort. Là non plus, les humains n'ont pas compris et en sont encore au même point qu'auparavant.

Question : Pensez-vous que les personnes ayant la faculté de découvrir partiellement l'avenir puissent être contactées par les extraterrestres ?

Pierre Monnet : Dès l'instant où quelqu'un possède des facultés dites "paranormales", il se classe dans la catégorie des médiums. De même que les contactés appartiennent à une certaine catégorie de médiums, les médiums en titre reconnus par la société humaine de notre planète peuvent être contactés. Mais tous ne le sont pas et loin s'en faut, car il existe des médiums négatifs. qui n'ont aucune chance d'être contactés.

Question : Comment faire pour être guidé dans la vie par ces merveilleux Galactiques dont vous parlez dans vos deux livres ?

Pierre Monnet : Soyez Amour et attendez.

Annexe : Message d'un Végan de la Lyre reçu par Pierre Monnet

« Hommes de la Terre, vous devez apprendre à remplacer le mot "argent" par le mot "Amour".

Vous devez apprendre à parler d'Amour au lieur de parler "canons".

Nous vous observons depuis fort longtemps, et nous sommes catastrophés de voir à quel point vous avez si peu évolué depuis les cinq derniers de vos millénaires.

Nous constatons que vous êtes comme de mauvais enfants qui ne veulent pas écouter leur père. Pour cette raison, vous êtes arrivés au bord de l'abîme que vous avez creusé et où vous allez tomber si vous ne faites pas l'effort de comprendre la valeur de ce que nous vous apportons.

Sous prétexte que nous n'atterrissons pas sur vos places publiques pour vous parler nous-mêmes, vous tournez en dérision et en ridicule l'enseignement que nous transmettons à certains hommes de votre planète. Ces hommes que nous contactons parlent en notre nom.

Si, pour l'instant, nous ne nous matérialisons pas physiquement parmi vous, c'est que nous avons nos raisons dont la première est de ne pas créer la panique au milieu de la multitude. Vos concepts actuels sont trop peu évolués pour que vous puissiez supporter de nous voir arriver. Certains d'entre vous parlent déjà d'envahisseurs. Vos pilotes d'avions n'auraient pas la sagesse d'arrêter à temps la poursuite de nos vaisseaux. Ils ne tiendraient pas compte de la fragilité de vos véhicules en phase de matérialisation. Certains ont déjà explosé en tentant d'échapper à leurs poursuivants.

La plupart de nos vaisseaux sont de dimensions impressionnantes. À leur vue à basse altitude ou au sol, certains d'entre vous subiraient une frayeur telle qu'elle leur causerait des dérèglements mentaux très souvent irréversibles. Nous voulons éviter cela.

L'enseignement que nous prodiguons à certains d'entre vous, les contactés, que nous sélectionnons en fonction de leur degré plus élevé d'ouverture d'esprit, et dont la courbe du diagramme d'agressivité est pratiquement nulle ou tout au moins très basse, a pour but de faire d'eux nos porte-parole, afin de familiariser les plus larges couches de votre humanité à notre esprit de paix et de fraternité.

Dans quelques une de vos années et selon votre degré de compréhension de l'enseignement que vous aurez reçu de nos contactés (ils sont des milliers), nous évoluerons de façon plus fréquente dans vos cieux, afin de vous familiariser avec la vue de nos vaisseaux. Lorsque ceux-ci ne représenteront plus aucun danger psychique pour vous, nous jugerons du moment opportun de nous manifester officiellement.

Si, forts de l'enseignement que vous donnent nos contactés, vous refusez de comprendre que nous avons parcouru un grand nombre d'années-lumière pour vous apporter les moyens d'accéder à la sagesse et au bonheur, nous ne nous manifesterons plus. Et c'est avec la plus grande douleur au cour que nous nous désintéresserons de vous.

La méfiance de vos scientifiques et de vos chefs de gouvernement à notre égard est due au fait qu'ils sont trop enracinés dans la matière et ne tiennent aucun compte de la place que doit prendre l'Esprit pour assurer l'équilibre de l'être humain dans la sagesse.

Puisque nous vous parlons de l'Esprit, nous vous signalons que nous trouvons déplorable, absurde et sans fondement l'état d'esprit général de vos religions. Elles ont été la cause d'une partie des troubles qui vous ont menés au bord de l'abîme où vous allez tomber si vous ne vous reprenez pas. Mais attention : le temps presse ! Vous n'avez plus que quelques années pour rattraper vos erreurs, et ceci, en commençant immédiatement et en première urgence à gommer de votre esprit la place qu'y tient l'argent et qui fait votre malheur. Vous ne devez désormais tenir compte que des valeurs humaines au service de la Vie et du bien-être de votre humanité toute entière. »


Extrait de "Contacts d'outre-espace" de Pierre Monnet

ÈRE NOUVELLE - janvier 2006
Fichiers joints
1993709164.JPG
1993709164.JPG (8.2 Kio) Vu 24257 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 01 Mai 2015, 12:19

Auteur : Monnet Pierre

Ouvrage : Les Extraterrestres m'ont dit

Année : 1978

http://www.histoireebook.com/index.php? ... -m-ont-dit
Fichiers joints
Monnet_Pierre_-_Les_Extraterrestres_m_ont_dit_s.jpg
Monnet_Pierre_-_Les_Extraterrestres_m_ont_dit_s.jpg (12.52 Kio) Vu 24254 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 25 Mai 2015, 16:00

Je viens du soleil de flavio cabobianco

Je viens du Soliel, dit Flavio, cet enfant argentin qui, dès l'âge de trois ans, expose spontanément des concepts de nature métaphysique qui étonnent ses parents et amis. Le phénomène est d'autant plus surprenant que le jeune garçon n'a reçu aucun enseignement particulier sur les sujets dont il parle : la relation avec Dieu, la réincarnation et le karma, le temps et l'espace, l'amour, etc.

L'éducation qu'il reçoit de ses parents et la proximité de son frère Marcos - doté lui aussi de facultés particulières - lui permettent d'exprimer librement la conscience qu'il a des mondes spirituels d'où il vient. Avec ses mots et ses dessins d'enfant, il explique avec une vision synthétique des concepts tels que l'organisation de l'Univers avec ses différents plans d'existence. Certains de ses propos confirment ce que rapportent les expériences empiriques qui échappent encore à l'esprit rationaliste. Flavio est une âme sincère qui nous parle avec beaucoup de fraîcheur et d'enthousiasme de notre relation avec le Spirituel.

C'est un ouvrage plein de spontanéité, d'humour et de vérité qui séduira tous les lecteurs.


http://www.lulumineuse.com/medias/files ... bianco.pdf
Fichiers joints
je-viens-du-soleil.jpg
je-viens-du-soleil.jpg (11.89 Kio) Vu 24180 fois
Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar Marc » 02 Juil 2015, 00:11

Après la mort, qu’est-ce qui m’attend?

Où irai-je ? Que verrai-je ? Que ferai-je ?

La mort nous fascine depuis toujours. Bien plus qu’une simple curiosité naturelle, il s’agit là d’un appel de notre être à chercher des réponses, car non seulement celles-ci nous aident à nous abandonner en toute confiance au processus de la mort mais aussi à mieux vivre notre quotidien et à mieux accompagner les êtres chers qui doivent faire face à la mort.

Au moment de notre mort, qu’allons-nous vivre ? Qu’est-ce qui nous attend de l’ autre côté du voile ? Cela dépendra de ce que nous avons dans nos bagages, de notre état d’être et de ce que nous avons cultivé dans notre vie. Voilà pourquoi il est si important de comprendre ce passage avant que la mort ne survienne.


http://www.energie-sante.net/esl/?p=345

Avatar de l’utilisateur
Marc
Administrateur du site
 
Messages: 5066
Inscription: 11 Déc 2008, 20:26

Re: NOS LECTURES PREFEREES

Messagepar moustique » 19 Juil 2015, 14:38

Avez vous vu le film la puissance du cœur de Lilou Macé? :) très chouette personnalité ;)
moustique
 
Messages: 12
Inscription: 25 Juil 2014, 16:08

PrécédenteSuivante

Retourner vers Alliance Galactique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron